édito

Edito. Back to business

Edito. Back to business

On entend beaucoup cette question : pourquoi le roi ne rentre-t-il pas au Maroc ? On n’écrit pas toujours ce qu’on entend. Fort heureusement. Mais cette interrogation dit beaucoup du

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito - Pour une vraie union sacrée

Edito - Pour une vraie union sacrée

Comme la rhubarbe ou la bette de saison en avril, les dernières gesticulations sur le dossier du Sahara étaient attendues. Et cette année, à quelques jours de la publication du

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito. Charbons ardents

Edito. Charbons ardents

Jerada bouillonne, et le parallèle avec Al Hoceïma est tentant. Les raccourcis sont là, à notre portée. Pourtant, il faut les éviter. L’Etat, par voie de communiqué du ministère de

0 commentaire Lire l'article intégral
EDITO - Billion Dollar Baby

EDITO - Billion Dollar Baby

Moulay Hafid Elalamy est un homme sûr de lui. Arrogant et imbu de sa personne ajouteront ses (nombreux) détracteurs. Jugeons-le sur pièce. En 2005, “l’enfant terrible de la finance”, comme

0 commentaire Lire l'article intégral
EDITO - La sale affaire Bouachrine

EDITO - La sale affaire Bouachrine

Que les corps exultent dans le cadre du mariage ou pas, à deux ou à plusieurs, selon des pratiques consenties, ne devrait pas être régenté par l’Etat. Les articles du Code pénal qui s'immiscent dans la vie privée des citoyens, en interdisant les relations sexuelles hors mariage et l’adultère, sont liberticides et nous les combattons.

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito - Vous reprendrez bien un peu de thé ?

Edito - Vous reprendrez bien un peu de thé ?

Alors que le Maroc est le deuxième importateur mondial de thé vert, il n’a aucune norme nationale pour limiter la présence de pesticides

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito. Quand Abdelilah montre la lune...

Edito. Quand Abdelilah montre la lune...

Que de bruit autour de l’intervention de Abdelilah Benkirane lors du 6ème congrès national de la jeunesse du PJD. A croire qu’il leur avait tous manqué, à cette classe politique

0 commentaire Lire l'article intégral
EDITO - Presse mal-aimée

EDITO - Presse mal-aimée

Quand un journaliste fait son travail, seulement son travail, ce pour quoi il est payé — très souvent modestement —, il peut aller en prison. Aujourd’hui, quatre confrères sont poursuivis

0 commentaire Lire l'article intégral
EDITO - Un rêve nommé Mondial

EDITO - Un rêve nommé Mondial

On ne va pas se mentir, l’organisation d’une Coupe du Monde pour un pays comme le Maroc peut difficilement être défendue sur le volet financier.

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito - Le bateau ivre

Edito - Le bateau ivre

Le roi a sur ses bureaux toutes les études, les diagnostics et les pistes de réflexion pour lancer une nouvelle dynamique.

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito: Il suffirait de presque rien...

Edito: Il suffirait de presque rien...

On creuse, on creuse. Driss Jettou — heureusement que la Cour des comptes est là — révèle ce que beaucoup savaient déjà. Les finances publiques de notre pays sont dirigées par

0 commentaire Lire l'article intégral
EDITO - Cap sur l'avenir

EDITO - Cap sur l'avenir

BYD ce ne sont pas seulement des emplois et un investissement apportés par un troisième constructeur automobile, après Renault et PSA Peugeot Citroën. C’est aussi et surtout une ouverture sur l’avenir, sur les nouvelles technologies de mobilité

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito: Abidjan, le Polisario et nous

Edito: Abidjan, le Polisario et nous

Beaucoup ont été heurtés par le premier cliché où l’on voit Mohammed VI à quelques rangs de Brahim Ghali. Mais vu d’Abidjan où se tenait le sommet, ce cliché est anecdotique. Ce qui l’est moins, c’est la place qu’a occupée le Maroc et le rôle qu’il a joué

0 commentaire Lire l'article intégral
EDITO - Vous avez dit régionalisation ?

EDITO - Vous avez dit régionalisation ?

Au fil de ses discours, le roi évoque régulièrement la régionalisation avancée. Il en énumère les vertus et les attentes. Pourtant, elle n’est jamais explicitée. Pire, la régionalisation est absente

0 commentaire Lire l'article intégral
EDITO - Les films des autres

EDITO - Les films des autres

Ils ont passé une nuit à faire l’amour. Elle avait l’air de s’ennuyer parfois. Il semblait faire cavalier seul souvent. Quand il a éjaculé dans son bout de latex, elle

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito- Le temps des flagorneurs

Edito- Le temps des flagorneurs

Il a fallu que le roi remette en cause l’efficacité du modèle de développement du Maroc, dans son discours du 13 octobre, pour qu’ils s’y mettent tous.

0 commentaire Lire l'article intégral
EDITO - Le Hirak avait raison

EDITO - Le Hirak avait raison

Ils avaient raison tous ces militants du Hirak. Ces habitants d’Al Hoceïma qui se sont élevés contre le non-respect des engagements de l’Etat. Ces Rifains fiers insultés par les patrons des partis de la majorité.

0 commentaire Lire l'article intégral
EDITO - Reddition pour tous

EDITO - Reddition pour tous

Suspendus aux lèvres de Mohammed VI. Les observateurs de la scène politique l’étaient tous, ce vendredi 13 octobre lors de l'ouverture de la nouvelle législature. Le discours du roi était

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito - À quoi sert le patronat ?

Edito - À quoi sert le patronat ?

A entendre certains, la CGEM ne servirait à rien. Elle est même cantonnée à un rôle de machine évènementielle, tout juste bonne à organiser des forums d’affaires au gré des demandes du cabinet royal

0 commentaire Lire l'article intégral
EDITO - Un royaume inquiet

EDITO - Un royaume inquiet

Notre croissance est meilleure que celle des pays européens. Notre situation politique n’a rien à envier à l’Algérie ou la Libye. Tous les indicateurs sont bons. Notre modèle est le bon.

0 commentaire Lire l'article intégral
La télé des oubliés

La télé des oubliés

En remontant un peu le temps, en le remontant d’un peu moins de vingt ans, il est possible de se rappeler d’une vision pour la télévision marocaine. De l’ouverture, de

0 commentaire Lire l'article intégral
Donnons-lui sa chance

Donnons-lui sa chance

Pour beaucoup, il est arrivé au pouvoir par un malheureux hasard. Saâd-Eddine El Othmani n’était pas destiné à diriger le gouvernement après les élections d’octobre 2016. Certes, son parti a

0 commentaire Lire l'article intégral
Consultocratie

Consultocratie

Leur évocation impressionne : McKinsey, BCG, Roland Berger, Valyans, Capital Consulting... Leurs présentations PowerPoint aussi : des mots magiques pour un monde féérique. Les ministères et les administrations publiques l’ont

0 commentaire Lire l'article intégral
EDITO - Un naufrage nommé PJD

EDITO - Un naufrage nommé PJD

Ils étaient côte à côte sur l’imposante scène installée au centre de Mohammedia. C’était le 3 octobre dernier, en pleine campagne électorale. Abdelilah Benkirane se tenait devant une marée de

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito - SOS Constitution

Edito - SOS Constitution

Notre Constitution a six ans. Et aucune ride, c’est bien là le problème. Elle n’est toujours pas pleinement appliquée, sa pratique est à la traîne, et tout se passe comme si la norme juridique était plus en avance que le pouvoir, les partis et l’élite

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito - Le crépuscule de la propagande

Edito - Le crépuscule de la propagande

Il faut que la crise à Al Hoceïma signe enfin la mise à mort de la propagande d’Etat.

0 commentaire Lire l'article intégral
EDITO. Les douces paroles du 9 mars

EDITO. Les douces paroles du 9 mars

Jusqu’où faut-il écouter la rue ? À cette question abstraite et générale, nos dirigeants — Palais et gouvernement — doivent trouver des réponses concrètes et rapides.

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito. Ecoutez le Rif

Edito. Ecoutez le Rif

Il y a un temps pour sévir et un temps pour comprendre. Il y a un temps pour défendre l’Etat et un temps pour que l’Etat défende les siens.

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito. Avec nous ou contre nous

Edito. Avec nous ou contre nous

Dans le premier cercle du pouvoir, tout est verrouillé et l’information excessivement contrôlée. L’ethos paranoïaque est la règle.

0 commentaire Lire l'article intégral

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss