Le Boualem a (encore) eu le Covid... et il n’a pas fait de test PCR

Par Réda Allali

Zakaria Boualem vient de se remettre d’un petit Covid, voilà la nouvelle de la semaine. En à peine plus d’un an, il a donc subi trois vaccins et deux virus, c’est un palmarès respectable. Il est venu sans plus attendre vous livrer ici même ses conclusions, puisqu’il va mieux hamdoullah. La première, c’est que les chiffres officiels, qu’on continue à nous asséner tous les jours sans que l’on n’ait rien demandé, n’ont aucun sens. Le Guercifi, par exemple, n’a pas fait de test PCR, il est donc impossible qu’il ait été comptabilisé. Cette initiative ne lui a pas traversé l’esprit, il faut expliquer pourquoi. La première raison, c’est qu’il estime avoir suffisamment contribué à la taxe Cayenne des laboratoires nationaux. Il n’est pas du genre envieux, mais bon, il ne faut pas abuser. Imaginez que ces héros du secteur de la santé, après avoir surfacturé les tests pendant les premiers mois de l’épidémie, ont été rappelés à l’ordre par les autorités, c’est dire à quel point ils ont pris leurs aises. La seconde raison qui l’a poussé à éviter ce…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés