Othman Benkirane, DG de KITEA : “Enfin le Maroc commence à croire en ses capacités industrielles et managériales”

2022, l’année du rebond économique ? Dans un contexte de flou conjoncturel, TelQuel questionne les patrons de grandes entreprises afin de recueillir leurs prédictions. Othman Benkirane, directeur général de KITEA, nous parle de la stratégie de son groupe face au contexte pandémique et tente d’y voir plus clair dans l’année qui démarre.

Par

Othman Benkirane, directeur général de KITEA. Crédit: DR

TelQuel : La persistance du virus à travers le variant Omicron tempère les espoirs de net rebond de l’économie en 2022. Quelles opportunités et quels défis entrevoyez-vous au cours de cette année qui débute 

Othman Benkirane : Ce virus s’est installé dans notre quotidien au Maroc et ailleurs. Chaque vague avait généré peurs, craintes, et a impacté notre économie nationale. Notre pays a su gérer cette crise mondiale malgré toutes les instabilités que cela a engendré en termes de méfiance chez les acteurs économiques et les investisseurs, mais aussi chez les citoyens marocains. Nous devons cela à l’initiative royale qui a su renforcer notre politique intérieure.

à lire aussi

2021 a pourtant été une bonne année pour le groupe KITEA malgré les vagues successives du Covid-19. Cela s’explique principalement par la capacité des…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés