L'Boulevard 2022: Comment (et pourquoi) la soirée dédiée au hip-hop a frôlé le drame?

La soirée dédiée au hip-hop du festival L'Boulevard a été le théâtre hier, de débordements d'une violence inouïe. Victime de son succès, la soirée a failli virer au drame humain. Récit des événements.

Par

La soirée du vendredi 30 octobre a été marquée par des débordements d'une violence inouïe Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Record d’affluence et manque de civisme! Malgré une programmation avec des figures de la scène rap marocaine, l’affiche de la soirée n’était belle que sur le papier.

Iguidr, L’Morphine, El Grande Toto, Mobydick et Dollypran devaient se succéder pour se produire sur scène. Organisée ce vendredi 30 septembre au Racing Universitaire de Casablanca (RUC), la soirée a très vite dégénéré en scènes de violences inouïes.

Tous fortement soutenus par leurs communautés respectives, ces artistes ont attiré une immense foule de festivaliers. Mais plus leurs shows s’approchaient,  plus la « fosse » où se situait le public enregistrait une « affluence sans précédent ».

Une soirée tristement mémorable

Cette affluence record du public a conduit à la fermeture des accès dès 20h, poussant certains spectateurs restés dehors à escalader les murs afin de pénétrer dans le terrain, explique un communiqué des organisateurs du festival.

Tous les ingrédients étaient réunis pour une rixe digne d’actes de hooliganisme. Face à un personnel de sécurité débordé, les mouvements de foule et les batailles rangées entre fans des artistes se sont accompagnés d’actes de vandalisme d’une violence inouïe.

Résultats: plusieurs blessés notamment par agressions aux armes blanches, vols avec violence d’effets personnels des festivaliers mais aussi d’importants dégâts matériels notamment des dégradations aux barrières utilisées comme barres de fer. Pour son retour post-Covid, le festival L’Boulevard a connu une soirée tristement mémorable!

Investigations sur une agression sexuelle

Sur les réseaux sociaux, des témoignages de festivaliers indignés nous éclairent sur la situation peu après l’ouverture des portes. Le plus marquant, celui d’un jeune homme, venu accompagné de sa sœur qui a été victime d’une agression sexuelle en plein milieu du chaos en raison des débordements.

Pour l’heure, le viol n’a toujours pas été confirmé par les autorités. Mais une source interne contactée par TelQuel  au sein de l’organisation indique que des investigations ont d’ores et déjà été lancées pour retrouver l’agresseur présumé.

à lire aussi

Signe de gravité supplémentaire, les débordements n’ont pas seulement affecté les spectateurs. ils ont aussi visé les journalistes, les partenaires de l’événement et même les les artistes. Au moment de rejoindre le RUC pour leurs performances, plusieurs artistes dont El Grande Toto, n’ont pas pu accéder à l’espace qui leur était dédié, en raison de blocages engendrés par des jeunes souhaitant accéder au festival.

Sur son compte Instagram, El Grande Toto revient sur les événements « On voulait faire d’aujourd’hui un jour historique pour le rap marocain. Il restera en effet dans l’histoire, mais de la plus moche des façons. Pour tous ceux qui ont subi quelque chose, que Dieu vous aide j’espère que plusieurs choses en nous changeront parce que nous sommes encore très en retard pour 2022. Tout ça, c’est la honte! », s’est-il indigné.

Manque d’organisation et de sécurité

Interrogé lors de sa conférence de presse, au sujet de témoignages de certaines personnes victimes d’agression lors de son concert à Rabat, le rappeur casablancais indiquait ne pas être responsable de la violence ou des agissements de son public.

« Ce n’est pas de ma faute si je suis un aimant pour ces personnes, ce n’est pas quelque chose que je peux contrôler« , affirmait El Grande Toto. Et d’ajouter: « Ce que je peux dire à ces gens, c’est que vous venez écouter de la musique, pas faire la guerre »

Présentant des excuses et condamnant les actes de vandalismes qui ont eu lieu lors de l’événement, les organisateurs du festival ont indiqué que la programmation des jours à venir ne sera pas interrompue mais modifiée.

Dans le détail, l’espace souk sera maintenu dans une version allégée: les DJ sets seront suspendus et les activités parallèles prendront place de 17h à 19h. Les concerts seront donc maintenus, cependant, l’ouverture des portes aura lieu à 17h au lieu de 16h indique le communiqué des organisateurs. Des effets d’annonces si l’on sait que ce dont a plus besoin le festival, c’est d’un renforcement de l’organisation et de la sécurité.