Phosphates et dérivés : les exportations ont doublé à fin mai

Les ventes des phosphates et dérivés ont presque doublé pour atteindre plus de 47,62 milliards de dirhams (MMDH) à fin mai dernier contre 24,27 MMDH à fin mai 2021, selon l’Office des changes.

Par

Créée en 1962, l'usine Phosboucraa a atteint un chiffre d'affaires de 766 millions de dirhams en 2013, soit environ 6 % des ventes totales de l’OCP.

Les chiffres de l’OCP poursuivent leur tendance positive. Cette évolution s’explique principalement par l’augmentation des ventes des engrais naturels et chimiques (+17,96 MMDH) due à l’effet prix qui a plus que doublé (8354 DH/T à fin mai 2022), a indiqué l’Office dans sa récente note sur les indicateurs mensuels des échanges extérieurs.

En revanche, les quantités exportées ont baissé de 10,2 %, relève la même source.

L’Office des changes fait également état d’une hausse des exportations du secteur agricole et agroalimentaire de 24 % à 40,25 MMDH, suite à l’augmentation simultanée des ventes de l’industrie alimentaire (+28,9 %) et de l’agriculture, sylviculture et chasse (+19,6 %).

Rappelons-le, les exportations de marchandises se sont chiffrées à 176,4 MMDH à fin mai 2022 contre 125,3 MMDH un an auparavant, soit une croissance de 40,7 %. Cet accroissement concerne les exportations de la totalité des secteurs, essentiellement celles des phosphates et dérivés, du secteur de l’automobile et celles de l’agriculture et agroalimentaire.

à lire aussi

(avec MAP)