Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken attendu à Rabat ce lundi 28 mars

Peu de temps après le sommet du Néguev durant lequel le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a pu s’entretenir avec plusieurs chefs de diplomatie arabes et israélien, le département d’Etat américain a publié un communiqué détaillant la visite du secrétaire d’Etat au Maroc.

Par

Le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita (à droite) et le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken (à gauche) à Rome, le 28 juin. Crédit: Maroc Diplomatie

Publié ce lundi 28 mars, le communiqué du département d’Etat américain a annoncé l’arrivée d’Antony Blinken à Rabat où il sera accueilli du 28 au 30 mars par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch et le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita avec qui il a pu échanger lors du sommet du Néguev.

Selon le communiqué, la visite du secrétaire d’Etat coïncide avec la dernière année du contrat quinquennal de 460 millions de dollars administré par la Millennium Challenge Corporation des États-Unis. Ce plan vise à développer l’éducation et les opportunités d’emploi pour les jeunes à travers le Royaume, ainsi que la productivité des terres et les droits fonciers pour les femmes dans les zones rurales.

à lire aussi

Toujours selon la même source, les Etats-Unis s’engagent à élargir les domaines de coopération bilatérale avec le Maroc. La secrétaire adjointe Wendy Sherman et le ministre marocain des Affaires étrangères Bourita ont ainsi tenu des consultations politiques bilatérales à Rabat au début du mois et ont co-présidé une session du dialogue stratégique Maroc-États-Unis sur les questions politiques régionales.

« Les États-Unis reconnaissent le rôle joué par le Maroc dans le maintien de la sécurité et de la stabilité régionales, ainsi que sa contribution à la paix et à la prospérité au Moyen-Orient » affirme le communiqué.

Concernant le Sahara, le communiqué rappelle que « les Etats-Unis continuent de considérer le plan d’autonomie du Maroc comme sérieux, crédible et réaliste, et comme une approche potentielle pour répondre aux aspirations du peuple du Sahara », rappelant le soutien des Etats-Unis à « l’envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies, Staffan de Mistura, dans la conduite du processus politique pour le Sahara, sous les auspices des Nations Unies. »

Cette rencontre devrait également être l’occasion d’échanger autour des accords d’Abraham, mis en place afin de consolider la relation et les différentes collaborations entre le Maroc et Israël, mais aussi l’occasion pour Antony Blinken d’effectuer sa première visite au Maroc en tant que secrétaire d’Etat, après sa visite en 2016 sous l’administration Obama.