God bless Morocco!

Par Yassine Majdi

Si l’on suit l’actualité marocaine à travers le filtre de la MAP, tout va bien dans le plus beau pays du monde. Si elle est évidemment acclamée dans notre pays, notre politique gouvernementale est également saluée aux quatre coins du monde, de Lima à Bangkok en passant par Brazzaville. Le Maroc s’apprête à rejoindre le club des grands de ce monde, God bless (Dieu bénisse). Clap de fin et générique final. Nous vivrons tous heureux, mariés, respectueux des valeurs religieuses et avec beaucoup d’enfants si Dieu nous le permet. Et ce, même si l’une des décisions les plus attendues ne sera certainement pas adoptée cette année. À ce sujet, la seule certitude est qu’il n’y a pour l’instant aucune vérité claire qui se dégage de ce dossier, celui des hydrocarbures et des pratiques anticoncurrentielles auxquelles auraient pu se livrer leurs acteurs. Driss Guerraoui a-t-il failli dans ses fonctions? Ou est-il la victime expiatoire d’une mutinerie qui pourrait trouver ses origines en dehors des réunions du Conseil de la concurrence? Rien à ce jour ne permet de répondre à ces questions….

article suivant

Royal Air Maroc et Air Arabia ne transporteront plus de passagers vers la France à partir du 3 août