Après les trophées, des revenus records pour le Raja

Récent vainqueur de la Supercoupe d'Afrique, le Raja a annoncé aujourd'hui des revenus records pour l'année 2018. Le club casablancais a enregistré de ces recettes dépassant le seuil des 30 millions de dirhams.

Par

Fahd Merroun/Telquel

A l’échelle marocaine, les chiffres ont de quoi étourdir. Vainqueur de la Coupe de la CAF et de la Supercoupe d’Afrique cette saison, le Raja Casablanca a enregistré des revenus records cette année.

Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi, les dirigeants du club ont annoncé des recettes dépassant les 30 millions de dirhams. Un chiffre qui représente une “augmentation de près de 70%  par rapport aux années précédentes”, et qui fait office de record à l’échelle nationale. Le Raja détenait déjà le précédent record avec les 19,5 millions de revenus enregistrés en 2017.

Ces résultats financiers vont permettre au club, récemment englué dans une importante crise financière avec une dette estimée à 80 millions de dirhams, de sortir la tête de l’eau et mettre en place de nouveaux projets. Les dirigeants des Verts, qui prônent une stratégie axée sur le marketing du club et une exploitation plus efficace du centre de formation, comptent prochainement ouvrir une académie à Bouskoura.

article suivant

La fermeture des cabinets à l’origine de tensions entre praticiens libéraux et ordre des médecins