Casablanca: Report du procès pour hooliganisme et liberté provisoire pour 34 mineurs

Le tribunal d’Aïn Sebâa de Casablanca a reporté au 7 avril le procès de 53 personnes poursuivies pour «actes de violence» en marge du match Raja- Chabab Rif Al Hoceima.

Par

Crédit Aicpress

Le procès de 53 personnes (19 adultes et 34 mineurs), s’est tenu le 5 avril au tribunal de première instance d’Aïn Sebâa à Casablanca, selon l’agence MAP.  Le juge a reporté au 7 avril le procès des 19 adultes poursuivis pour actes de violence. Il a décidé d’accorder la liberté provisoire à 34 mineurs qui étaient détenus, selon plusieurs sources médiatiques.

Des actes de hooliganisme avaient émaillé le match disputé le 19 mars au complexe Mohammed V à Casablanca entre le Raja et Chabab Rif Al Hoceïma. Ils s’étaient soldés par la mort de deux personnes et plusieurs dizaines de blessés, selon le bilan officiel.

Les personnes poursuivies sont accusées, notamment, d’outrage aux fonctionnaires publics lors de l’exercice de leurs fonctions, de dégradation de biens publics et de dégâts causés à des biens d’autrui.

Lire aussi : Mohamed Bouzefour : « Les forces de police ne sont dans les stades que pour maintenir l’ordre public »

Lire aussi : Faut-il (vraiment) dissoudre les Ultras ?

Lire aussi : Abderrahim Bourkia : « Les ultras ne sont pas des hooligans »

article suivant

Plus de 90 blessés dans de nouveaux heurts à Jérusalem