essentiel

Usine de lait, arbres fruitiers, enregistrement du foncier... Akhannouch sur plusieurs fronts à Al Hoceima

Usine de lait, arbres fruitiers, enregistrement du foncier... Akhannouch sur plusieurs fronts à Al Hoceima
juin 30
12:08 2017
Partager

Aziz Akhannouch s'est rendu dans la région d'Al Hoceima jeudi pour faire le point sur plusieurs programmes dans les secteurs agricoles. Au menu principalement: l’enregistrement du foncier en milieu rural, le point sur une usine de lait et un programme pour planter des arbres fruitiers sur 10.000 hectares.

Aziz Akhannouch est resté 40 minutes en Conseil du gouvernement jeudi 29 juin avant de se diriger vers la province d'Al Hoceima pour faire le point sur les projets de développement qui relèvent de son ministère.

Durant cette visite de deux jours qui se poursuit à l'écriture de ces lignes, le ministre a prévu une rencontre avec les agriculteurs et les responsables locaux. Elle a pour but de discuter à la fois les projets relevant du Plan Maroc Vert (PMV), mais aussi du programme "Al Hoceima, phare de la Méditerranée". Des projets dont les retards accusés dans la mise en oeuvre ont valu au gouvernement un recadrage royal le week-end dernier.

À Béni Amaret, le ministre a pris part à une rencontre où Karim Tajmouati, le président le l’Agence nationale de la conservation foncière a annoncé que l’ensemble des terres situées en milieu rural dans la province d’Al Hoceima bénéficieront de l'enregistrement foncier d’ici 2021.

Le programme a été lancé dans neuf communes cette année, et d'autres localités seront progressivement intégrées, a-t-il promis. Au total, le projet sera étendu à 31 communes et devrait couvrir 215.000 hectares , selon un communiqué parvenu à Telquel.ma. Au total, ce programme coûtera à l’État 500 millions de dirhams.

À Imzouren, Akhannouch a appelé à accélérer la finalisation du chantier d'une usine de lait, rapporte l’agence MAP. Cette usine est l'une des composantes du Pilier II du PMV pour le développement de la filière laitière au niveau de la province d’Al Hoceima.

Le projet, lancé en 2016 et dont la réalisation s’étale sur 4 ans, devrait nécessiter un investissement global de 37,5 millions de dirhams. La future usine sera dotée d’une capacité de production de 20 tonnes par jour, dans le cadre d’un partenariat engageant l’Union des coopérations agricoles d’Ajdir (UCCA), la commune urbaine d’Imzouren et l’État.

La nouvelle structure se reposera sur six coopératives dans les communes de Beni Bouayach, Aït Youssef Ouali, Nekkor, Ajdir, Tifrouine et Arbiaa Taourirte. Elle permettra de traiter 6,5 millions de litres de lait par an. "Cette usine augmentera la capacité de production de la province qui n'était que de quatre tonnes", nous assure une source autorisée au ministère de l'Agriculture.

À Beni Ammart, Akhannouch a aussi annoncé l'exploitation dans toute la province de 10.000 hectares destinés à la plantation d’arbres fruitiers lors des quatre prochaines années. 16.500 hectares ont déjà été exploités à cette fin depuis le lancement du PMV. Le ministère de l'Agriculture doit planter 8.700 ha additionnels selon les engagements pris dans le cadre du programme "Al Hoceima, phare de la méditerranée".

"Nous avons rempli notre objectif annuel en plantant 2.166 hectares en 2016, et nous allons atteindre 3.700 hectares cette année. Il ne nous restera que 1.800 ha pour tout compléter. Les 10.000 hectares n'ont rien à voir avec le programme, c'est un tout nouvel engagement", nous assure notre source. La plantation d'arbres fruitiers (essentiellement des oliviers, des figuiers et des amandiers) correspond à la topographie montagneuse de la région.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss