Maroc

Amnesty demande à Felipe VI de faire pression sur le Maroc

Felipe VI, le nouveau monarque espagnol. Photo d'archive. Crédit : Yassine Toumi
Amnesty demande à Felipe VI de faire pression sur le Maroc
juillet 11
15:13 2014
Partager

Amnesty International adresse une lettre au roi d'Espagne pour lui demander d'évoquer les droits de l'Homme lors de sa visite officielle au Maroc.

L'ONG de défense des droits de l'Homme Amnesty International (AI) a adressé une lettre au roi d'Espagne pour qu'il discute des droits de l'Homme avec le roi Mohammed VI lors de sa visite officielle les 14 et 15 juillet prochains. L'information a été révélée par le journal espagnol ElEconomista.es.

AI insiste sur les cas du journaliste Ali Anouzla en attente de jugement pour avoir publié un lien vers une vidéo d'Aqmi et de Ali Aarrass condamné à 15 ans de prison.

Pour AI, les lois marocaines « criminalisent les journalistes et les autres personnes critiques envers la monarchie et les institutions étatiques ». Elle s'inquiète notamment de la réforme de la presse menée par le ministre de la Communication.

De manière plus générale, l'ONG se dit préoccupée par les manquements aux libertés d'expression, d'association et de réunion, dénonce les actes de tortures et de mauvais traitements et la violence effectuée sur les femmes, les migrants et les demandeurs d'asile.

Tags
Partager

Lire aussi

  • hammou

    Le Maroc est :Le premier pays musulman a avoir reformé le Statut de la femme et de la famille. Dans d'autres pays elle ne peut même pas conduire une voiture. Le premier pays africain qui régularise la situation des immigrés qui sont pourchassés ailleurs vers le Maroc. Enlever au moins ces deux points de la lettre de A I pour qu'elle soit objective et crédible.

  • godofplay3 .

    Déprimant, le pire c'est que Amnesty n'a malheureusement que trop raison, concernant la situation au maroc...

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss