La Palestine souhaite bénéficier de l’expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l’emploi

La Palestine souhaite bénéficier de l’expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l’emploi, a souligné, le 17 mai à Marrakech, le ministre palestinien du Travail, Nasri Abu Jaish.

Par

Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, en marge des travaux de la 5e réunion ministérielle de l’UpM sur l’emploi et le travail, Nasri Abu Jaish a indiqué que ces entretiens avaient été axés sur les moyens à même de permettre aux Palestiniens de tirer profit des expériences marocaines pionnières dans le domaine de la lutte contre les répercussions négatives de la pandémie de Covid-19 et du chômage.

“Le Maroc, restera comme il était toujours, roi, gouvernement et peuple, aux côtés de nos frères palestiniens”

Younes Sekkouri, ministre

Dans ce cadre, le responsable palestinien a mis l’accent sur les excellentes relations liant les deux pays dans tous les domaines, soulignant que “le Maroc a été toujours au côté de la Palestine, que ce soit dans le cadre du recouvrement de son indépendance ou de l’édification des institutions de l’État palestinien”.

Pour sa part, Younes Sekkouri a déclaré que le Maroc était disposé à partager avec la Palestine son  expérience dans le domaine de la promotion de l’emploi. Ainsi, il a indiqué que cette entrevue avait été axée sur les moyens de renforcer davantage les relations excellentes entre les deux pays dans le domaine de l’emploi, des entreprises et de l’employabilité des jeunes.

à lire aussi

“Le Maroc, restera comme il était toujours, roi, gouvernement et peuple, aux côtés de nos frères palestiniens”, a-t-il affirmé, relevant que ces entretiens avaient constitué une occasion pour mettre en avant les relations distinguées et particulières liant les deux chefs d’État, le roi Mohammed VI et le président de l’État de Palestine Mahmoud Abbas, et les deux peuples frères.

Dans ce cadre, Younes Sekkouri a relevé que cette relation fraternelle se traduisait par une participation de poids de la Palestine à la 5e réunion ministérielle de l’UpM sur l’emploi et le travail, qui se tient durant deux jours dans la cité ocre.

(avec MAP)