Affrontements entre Ultras à Dar Bouazza : aux origines de la violence

La commune de Dar Bouazza a été, dimanche 28 novembre, le théâtre de violents affrontements entre des bandes supposément affiliées à des groupes ultras rivaux. Des scènes similaires ont eu lieu dans d’autres quartiers de Casablanca. Décryptage.

Par

Des Ultras du Raja, en 2016. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

La journée ensoleillée et paisible du dimanche 28 novembre s’est transformée en cauchemar pour les habitants et visiteurs de la commune côtière de Dar Bouazza, au sud de Casablanca. En cause, deux groupes de jeunes. Visiblement affiliés à des groupes ultras rivaux de la métropole, ils se sont donné rendez-vous dans la région pour s’affronter, provoquant la panique générale parmi les habitants. Après leur passage, bris de glace, pierres et barres de fer jonchaient la chaussée, comme le montrent des images que les internautes n’ont pas hésité à comparer à des scènes de guerre. D’après les témoignages recueillis par TelQuel et diffusés dans les différentes vidéos circulant sur les réseaux sociaux, les membres de ces groupes étaient munis de pierres, de béquilles et d’armes blanches, et ont causé d’importants dégâts matériels. Plusieurs dizaines de voitures auraient été saccagées, selon ces mêmes témoignages, et…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés