Report de la rentrée scolaire au 1er octobre

Prévue initialement pour ce 10 septembre, la rentrée scolaire a été reportée au 1er octobre, annonce le ministère de l’Éducation nationale.

Par

Jour de rentrée scolaire dans un établissement casablancais, en septembre 2020. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Le démarrage effectif de la rentrée scolaire au titre de l’année scolaire 2021-2022 a été reporté au 1er octobre prochain, a annoncé ce lundi 6 septembre le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Cette mesure s’applique à l’ensemble des établissements scolaires et universitaires, aux centres de formation professionnelle, aux établissements d’enseignement traditionnel aussi bien privés que publics, ainsi qu’aux écoles des missions étrangères, précise le ministère dans un communiqué.

La campagne de vaccination des 12-17 ans a commencé le 31 août.Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Le report, a-t-il ajouté, permettra de réunir les conditions appropriées pour l’enseignement en présentiel pour tous les élèves, les étudiants et les stagiaires de la formation professionnelle, en consécration du principe d’équité et d’égalité des chances.

Appel à la vaccination massive chez les jeunes

Cette décision a été prise compte tenu de l’amélioration de la situation épidémiologique dans notre pays et de la nécessité de préserver les acquis réalisés dans le combat contre la pandémie de Covid-19, et de maintenir la courbe descendante des cas d’infection, ainsi que du bon déroulement de la campagne nationale de vaccination en général, et particulièrement pour les tranches d’âge des 12-17 ans et des 18 ans et plus.

à lire aussi

Elle s’explique aussi par “le souci de généralisation de l’accès à la vaccination pour tous les élèves ciblés par cette opération, qui ouvre la voie à la réalisation de l’immunité collective, et la nécessaire protection de la santé et de la sécurité de nos filles et fils élèves ainsi que des cadres pédagogiques et administratifs et tous ceux qui fréquentent les établissements scolaires, universitaires et de formation”, explique le communiqué, soulignant en outre la nécessité d’éviter toute détérioration de la situation par l’éventuelle apparition de foyers du virus au sein d’établissements d’éducation et de formation.

À cette occasion, le ministère appelle tous les citoyens à s’engager massivement en faveur de l’opération nationale de vaccination et de poursuivre le respect des mesures de précaution recommandées par les autorités compétentes, afin d’accélérer le rythme de retour à la vie normale pour un démarrage effectif des cours dans des conditions normales.

(avec MAP)

article suivant

Harcèlement sexuel à l’université de Meknès : échantillon d’un système qui peine à protéger les étudiantes