Vaccins : Nabila Mounib appelle le gouvernement à fournir des chiffres détaillés et fustige la vaccination des 12-17 ans

La secrétaire générale du PSU, Nabila Mounib, s’est une nouvelle fois distinguée par une sortie médiatique sur la campagne de vaccination. Elle appelle notamment le gouvernement à fournir plus de détails sur la répercussion du vaccin sur le système immunitaire des Marocains.

Par

La secrétaire générale du PSU, Nabila Mounib. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Nabila Mounib vs vaccins, round 2. Après avoir estimé, quelques semaines avant le lancement de la campagne de vaccination au Maroc, que le SARS-CoV-2 était une création humaine “sortie d’un laboratoire chinois basé à Wuhan” et que le vaccin représentait un danger pour la santé, la secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU) a une nouvelle fois suscité la polémique.

Ce jeudi 26 août, premier jour de la campagne électorale, Nabila Mounib a déclaré devant les militants et la presse que le gouvernement devait “fournir plus de détails sur la répercussion du vaccin sur le système immunitaire des gens”.

“Le gouvernement devrait créer un observatoire puissant qui suit la campagne de vaccination pour savoir qui sont les personnes décédées, qui sont les personnes présentant des symptômes, et combien de personnes ont vu leur système immunitaire renforcé”, a-t-elle estimé.

à lire aussi

Et de poursuivre sur l’élargissement de la vaccination aux 12-17 ans : “J’ai très peur de cette politique de vacciner les 12-17 ans. Nous sommes nés, en tant qu’êtres humains, avec un système immunitaire puissant. Les 12-17 ans sont parfaitement capables de combattre tous types de virus, à condition d’être bien protégés”, a-t-elle affirmé.

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité