Le vaccin Sinopharm approuvé pour les 12-17 ans

Lors d’une réunion du Comité scientifique et technique le 24 août, la vaccination des 12-17 ans avec des doses de Sinopharm a été approuvée. Des études réalisées en Chine et aux Émirats arabes unis montrent que le vaccin est administrable sans danger chez les plus jeunes. 

Par

“Les doses de Sinopharm, inactivées, sont constituées sur le même modèle que les vaccins traditionnels, administrés aux enfants depuis des années”, rappelle Saïd Afif, membre du Comité scientifique et technique. Crédit: Ishara S. Kodikara / AFP

A quelques semaines de la rentrée scolaire, la vaccination des 12-17 ans devrait aussi approcher. Les autorités sanitaires ont affirmé, plusieurs fois, leur volonté d’élargir la vaccination aux plus jeunes afin d’assurer une rentrée scolaire dans une quasi-normalité.

Jusque là, seul le vaccin Pfizer était autorisé pour la catégorie des 12-17 ans au Maroc, mais les doses de Sinopharm viennent de rejoindre les rangs. Le Comité scientifique et technique chargé de la vaccination a approuvé, le 24 août, son utilisation pour cette tranche d’âge.

à lire aussi

Nous avons, avec les experts de plusieurs disciplines, débattu sur le sujet. Avec l’appui d’études réalisées en Chine ou aux Émirats arabes unis sur des milliers d’enfants, nous sommes arrivés à la conclusion que le vaccin Sinopharm pouvait être administré aux enfants”, détaille à TelQuel Saïd Afif, membre du Comité scientifique et technique chargée de la vaccination et président de l’association des pédiatres privés de Casablanca.

“Le même modèle que les vaccins traditionnels”

Le médecin rappelle que le vaccin Sinopharm a suivi le même processus de validation que le vaccin Pfizer. “Les doses de Sinopharm, inactivées, sont constituées sur le même modèle que les vaccins traditionnels, administrés aux enfants depuis des années”, ajoute-t-il.

Cette décision du comité permet d’augmenter considérablement les doses disponibles pour la vaccination des plus jeunes. Deux millions de doses de Sinopharm ont été livrées à la mi-août et plus d’un million de doses de Pfizer sont arrivées sur le territoire marocain.

Cependant, le ministère de l’Éducation n’a pas encore fait d’annonce officielle quant à l’ouverture des centres de vaccination qui seront réservés aux 12-17 ans.

article suivant

À travers Maritemex, Rahal Boulgoute construira un “Centre africain d’excellence en cybersécurité”