TelQuel rend hommage à Nour-Eddine Saïl

Un véritable “extraterrestre”, comme l’appelle son épouse, nous a quittés le 15 décembre. Nour-Eddine Saïl s’est éteint à 73 ans, laissant derrière lui un héritage incontournable. Comme le Festival de Khouribga, consacré au cinéma africain, qu’il a fondé
 il y a déjà plus de quatre décennies, en tant que patron du cinéma marocain. Un legs du travailleur infatigable qu’il a été, que ce soit à la tête du Septième art sous nos cieux que de la deuxième chaîne. Son passage du côté de Aïn Sebaâ aura d'ailleurs marqué toute une génération 
 de Marocains, grâce à l'amélioration de la qualité 
 des programmes de 2M.

Par

Nour-Eddine Saïl. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Un véritable “extraterrestre”, comme l’appelle son épouse, nous a quittés le 15 décembre. Nour-Eddine Saïl s’est éteint à 73 ans, laissant derrière lui un héritage incontournable. Comme le Festival de Khouribga, consacré au cinéma africain, qu’il a fondé
 il y a déjà plus de quatre décennies, en tant que patron du cinéma marocain. Un legs du travailleur infatigable qu’il a été, que ce soit à la tête du Septième art sous nos cieux que de la deuxième chaîne. Son passage du côté de Aïn Sebaâ aura d’ailleurs marqué toute une génération 
 de Marocains, grâce à l’amélioration de la qualité 
 des programmes de 2M.

à lire aussi

L’ensemble de ces articles sont disponibles gratuitement.

article suivant

Mohammed VI reçoit le ministre des Affaires étrangères émirati