#Restart, épisode 8 : les outils éducatifs de demain

Chaque semaine et pendant huit semaines, #restart a orienté la réflexion et le débat national vers l’après-crise. Nous concluons ce cycle avec un dernier dossier sur les outils éducatifs de demain.

Par

Jamal Belahrach propose “un ministère avec trois secrétariats d’État. Un pour le développement de la petite enfance et le primaire, un autre pour les collèges et lycées et un dernier pour l’enseignement supérieur”. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Faire de la relance de l’économie marocaine un sujet de réflexion, d’analyse, de discussion, de débat et de propositions dans notre pays, sans attendre la fin de la crise sanitaire liée à la propagation du Covid-19, tel est l’objectif du cahier #restart. À travers la contribution de consultants, d’experts, d’opérateurs économiques et sociaux, et en s’appuyant sur les journalistes de TelQuel et de ses supports, le projet #restart cherche à animer et alimenter la réflexion et l’action pour la relance de l’économie marocaine. Chaque semaine et pendant huit semaines, #restart a orienté la réflexion et le débat national vers l’après-crise. Nous concluons ce cycle avec un dernier dossier sur les outils éducatifs de demain.

Jamal Belahrach :L’éducation est au cœur du contrat social du Maroc post-Covid-19”

Kacem Goubella : “L’Etat aurait tout à gagner en donnant au e-learning sa légitimité”

Lahsen El Bouhali :“L’interruption de la scolarité a aggravé les inégalités en matière d’éducation et de fracture numérique”

Smail Kabbaj : “Il ne faut plus réduire la formation à la simple transmission des connaissances”

Salaheddine Nabirha : “Il est impératif de cesser de corréler l’école au marché du travail”

 

article suivant

Abdelmadjid Tebboune : "La construction de bases militaires à nos frontières est une forme d’escalade qui doit s’arrêter"