Lahsen El Bouhali : “L’interruption des cours a aggravé les inégalités en matière d’éducation et de fracture numérique”

Par Lahsen El Bouhali

L’utilisation massive d’outils informatiques, l’engagement exceptionnel d’acteurs publics et privés et leurs capacités d’innovation et d’adaptation, ont permis à des centaines de milliers d’élèves de continuer à apprendre autant que faire se peut dans des conditions inédites. L’après-Covid devrait aussi connaître un recours massif à la technologie dans l’enseignement, pronostique Lahsen El Bouhali.

Coronavirus, révélateur et accélérateur du changement

Lahsen El Bouhali, anthropologue, informaticien, journaliste et actuellement responsable du projet pédagogique à l’Ecole 1337Crédit: Dahmane Bairis

Avec l’avènement de la pandémie, la plupart des pays ont partiellement ou totalement fermé les écoles pour contenir la propagation du coronavirus. Cette crise sanitaire a transformé notre rapport au numérique. Celui-ci s’est imposé comme un outil indispensable à la continuité de l’activité économique, de l’enseignement scolaire et de nos relations sociales. La situation créée par le confinement est sans réel précédent et pourrait avoir un impact sérieux sur l’éducation à court terme et à plus long terme. En tant que parent, informaticien et responsable pédagogique directement impliqué, je suis très sensible à ces préoccupations….

article suivant

Boujmaa Guilloul, windsurfeur coincé au paradis