Les indiscrets de la semaine

Narjiss Nejjar n’est plus directrice de la Cinémathèque nationale

Cinéma. Le poste de directeur de la Cinémathèque nationale est vacant. Suite au non-renouvellement du contrat de Narjiss Nejjar, arrivé à échéance le 15 janvier, le Centre cinématographique marocain (CCM) a lancé un appel à candidatures. On ne peut pas dire que le bilan de la Cinémathèque puisse justifier de renouveler le contrat de Mme Nejjar. En deux ans, il ne s’est rien passé”, confie le directeur du CCM, Sarim Fassi Fihri.Le décret portant organisation de la Cinémathèque n’a par ailleurs toujours pas été adopté. “Cela a pris beaucoup de retard, on n’a donc pas pu avancer. Mais rien n’a été fait non plus au niveau de la programmation”, déplore-t-il. La réalisatrice Narjiss Nejjar avait été nommée en février 2018 à la tête de cette institution inactive depuis vingt-cinq ans. Contactée par nos soins, l’intéressée n’a pas souhaité répondre à nos questions. Les successeurs potentiels ont jusqu’au 13 mars pour déposer leur candidature.

Une nouvelle SDL pour la collecte des ressources financières

Casablanca.

article suivant

L’Istiqlal traque les conflits d’intérêt avec une proposition de loi