Nos politiques ont une spectaculaire capacité à diffuser du mépris.Y aurait-il des gisements quelque part ou est-ce qu’on reçoit une réserve avec sa première nomination ? – Telquel.ma

Nos politiques ont une spectaculaire capacité à diffuser du mépris.Y aurait-il des gisements quelque part ou est-ce qu’on reçoit une réserve avec sa première nomination ?

Par Réda Allali

Zakaria Boualem est très diminué, c’est une évidence. Assommé par les effets conjugués de l’hypoglycémie et de la déshydratation, il a le plus grand mal à proposer une succession d’idées articulées par de petits liens logiques entre elles. C’est dingue, comme on se dégrade vite, les amis : le ramadan vous réduit à votre plus simple expression en quelques heures à peine. Il s’apprêtait donc à vous proposer de reporter cette page à la semaine prochaine sans plus de formalité lorsqu’il est tombé sur une étonnante vidéo qui l’a sorti de son coma. Oui, l’humain est ainsi fait, qu’à défaut de calorie, on peut toujours compter sur les nerfs pour vous fournir de l’énergie. Décrivons la vidéo, donc (il faut aller un peu plus vite parce qu’à ce rythme, il va nous falloir trois pages pour arriver au sujet). Il s’agit d’une interview d’un des membres de notre glorieux gouvernement, il paraît qu’il s’appelle Mohamed Yatim et qu’il est ministre de l’Emploi (on n’a pas eu la force de vérifier, et de toute façon c’est très difficile d’avoir des certitudes à une heure pareille).

Questionné au sujet du boycott, ce brave.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Les ambitions d'Amzazi pour l'enseignement supérieur

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.