Ali Nadi, l'un des derniers goumiers marocains, vient de s'éteindre

Ali Nadi était l'un des derniers goumiers marocains. Il est décédé dans son petit village du Haut-Atlas. Le site Brut lui a rendu hommage à travers une vidéo.

Par

Ali Nadi était l’un des derniers goumiers marocains. Il est décédé dans son petit village du Haut-Atlas. Le site Brut lui a rendu hommage à travers une vidéo.

« C’est grâce à nous, Marocains, que le drapeau français a pu reprendre des couleurs« . Tels sont les mots d’Ali Nadi, l’un des derniers goumiers -ces soldats africains qui ont défendu la France lors de la 2e Guerre mondiale – qui vient de mourir dans son petit village du Haut-Atlas marocain. Le site français Brut lui rend hommage dans une vidéo publiée le 19 décembre dernier.

Il y apparaît coiffé d’un turban, vêtu d’une large djellaba et attifé d’une longue barbe. Ses treize ans au sein de l’armée française lui ont valu de recevoir la Légion d’honneur. Son surnom, « le lion de l’Atlas », lui a été donné par Charles de Gaulle en personne. En 2013, c’est le président François Hollande qui lui avait rendu hommage, ainsi qu’aux 200 goumiers morts pour libérer la Corse en 1943.

article suivant

"Arabiyat" : ode aux femmes arabes en dix films

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.