Les enseignants stagiaires réinvestissent les rues

Les enseignants stagiaires ont manifesté à Rabat pour protester contre "l'élimination" de 150 des leurs à l'issue d'un concours du ministère de l’Éducation nationale.

Par

Crédit: Fadel Senna/ AFP
Crédit: Fadel Senna/ AFP

Plusieurs milliers d’enseignants stagiaires, selon les organisateurs et les médias, ont manifesté le 29 janvier pour dénoncer « l’élimination » de 150 de leurs camarades recalés lors d’une épreuve d’admission à la fonction publique. Pour Salah Benhmimou, membre du comité média de la coordination nationale des enseignants stagiaires, cette décision  est contraire à « l’accord signé avec le gouvernement qui prévoyait l’embauche de l’ensemble de la promotion« .

Avant la conclusion de cet accord le 21 avril, les enseignants stagiaires manifestaient contre la promulgation de deux décrets par le ministère de l’Éducation nationale. Le premier met fin à l’intégration directe dans la fonction publique des enseignants formés dans les centres pédagogiques régionaux (CPR), tandis que le deuxième réduisait de moitié la bourse qu’ils percevaient. La coordination nationale des enseignants stagiaires est réunie ce 30 janvier à Rabat pour décider des suites à donner à la marche du 29 janvier selon Salah Benhmimou.

article suivant

Élection des membres de la Chambre des Conseillers : le dépôt des candidatures du 24 au 27 septembre