Addoha poursuit le site Alaoual pour diffamation et atteinte à la vie privée

Deux plaintes ont été déposées auprès du tribunal de première instance d’Aïn Sebâa : l’une au nom de Anas Sefrioui et l’autre au nom de l’entreprise Addoha.

Par

Anas Sefrioui. Crédit : Tniouni

Le torchon brûle entre le groupe Addoha et le site arabophone Alaoual. Le PDG du groupe Addoha, Anas Sefrioui, accuse le site d’information arabophone Alaoual et son directeur de publication, Mohamed Aghbalou, de diffamation et d’atteinte de vie privée, rapporte Al Akhbar dans son édition du 27 juillet. Hassan Semlali, l’avocat du groupe Addoha a déposé deux plaintes auprès du tribunal de première instance d’Aïn Sebâa : l’une au nom de Anas Sefrioui et l’autre au nom de l’entreprise Addoha Douja Promotion.

Ces plaintes interviennent suite à la publication d’un article sur le site Alaoual qui évoque la « mauvaise santé financière » du groupe immobilier. L’article mentionne « l’impact négatif » de la crise immobilière sur l’entreprise et évoque des « problèmes internes ». Alaoual illustre son article avec des photos de l’incendie qui a eu lieu le 7 octobre 2015 au siège d’Addoha à Casablanca. Le groupe avait, pour sa part, publié des résultats qui montrent un désendettement de plus de 2,7 milliards de dirhams. Addoha réclame cinq millions de dirhams de dommages et intérêts, et se dit victime de pressions de la part du site d’information.

 

 

article suivant

OCP : résultat d'exploitation en très forte hausse au premier semestre