Domaines privés de l'État : le gouvernement refuse de répondre aux questions des députés

Le gouvernement a refusé le 26 juillet la demande des parlementaires qui ont convoqué les ministres de l'Intérieur et des Finances pour s'expliquer sur l'affaire des domaines privés de l'État.

Par et

Parlement. Crédit : Tniouni

Lors de la session des questions orales à la chambre des représentants du 26 juillet, il était programmé dans l’ordre du jour de questionner les ministres de l’Intérieur et de l’Économie des finances sur l’affaire des domaines privés de l’État. Les groupes parlementaires du PJD et de l’USFP avaient prévu des questions orales adressées aux deux ministres qui ne se sont finalement pas présentés. Le bureau de la chambre des représentants a décidé de retirer ces questions orales de l’ordre du jour.

Contacté par Telquel.ma, le député du PJD Abdelaziz Aftati nous assure qu’il avait « envoyé sept questions au bureau de la chambre des représentants au sujet de la liste des bénéficiaires de ces domaines privés de l’État ». Et d’ajouter qu’il va « aborder cette question avec le ministre de l’Économie et des finances Mohamed Boussaid le 27 juillet au sein de la Commission des finances de la première chambre ». Le député pjdiste nous confie qu’il « mènera également une investigation, province par province, pour constater qui bénéficie des domaines privés de l’État, le domaine maritime et les propriétés foncières ». 

Dans la liste publiée le 26 juillet par le site arabophone Lakome, plusieurs personnalités figurent parmi les bénéficiaires des soixante-dix lots du lotissement “Zahria”  situé au KM 9 Route de Zaër à Rabat. Le conseiller du roi Mohamed Moâtassim, l’ex-porte parole du palais Hassan Aourid, le PDG de Maroc Telecom Abdeslam Ahizoune, le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad et le ministre de l’Économie et des finances Mohamed Boussaid. Les socialistes Habib El Malki et Driss Lachgar font également partie de cette liste.

Lire notre article : Affaire des domaines privés de l’État : Qui en profite ?

article suivant

Record de ventes pour le groupe Renault au premier semestre 2018

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.