Arrestation d’un homme soupçonné de recrutement de jihadistes à Sebta

Le détenu réalisait des actions de recrutement et d'endoctrinement de jeunes ayant un profil vulnérable, selon le ministère de l’Intérieur espagnol.

Par

Crédit : AFP

Le ministère de l’Intérieur espagnol a annoncé samedi 12 décembre l’arrestation à Sebta d’un homme de 34 ans soupçonné d’avoir recruté des jeunes prêts à se rendre en Syrie pour rejoindre le groupe État islamique. L’homme de nationalité espagnole et résidant à Sebta, a été arrêté au petit matin, et accusé d’opérations de « recrutement pour l’organisation terroriste Daech » selon un communiqué du ministère.

La Garde civile espagnole avait été alertée par « le départ de plusieurs jeunes de Ceuta en Syrie« , explique le ministère. Au cours de l’enquête, il est apparu que « le détenu réalisait des actions de recrutement et d’endoctrinement de jeunes ayant un profil vulnérable à qui il offrait de l’aide pour se déplacer dans des zones de conflit et rejoindre l’organisation terroriste Daech« , selon le communiqué.

Après avoir réussi à approcher ces jeunes, « il poursuivait les contacts à travers de messages et grâce à internet pour approfondir le processus  d’endoctrinement« , indique le ministère, qui ajoute que le détenu était connu  pour « son adhésion à l’idéologie salafiste« .

Par ailleurs, le ministère de l’Intérieur a estimé à une centaine le nombre de jihadistes présumés arrêtés durant l’année 2015. L’Espagne est en état d’alerte antiterroriste, renforcée – niveau 4 sur 5 – depuis le mois de juin.

article suivant

La crise vue par les experts comptables