Addoha se désendette progressivement

Le plan spécial d’Addoha pour retrouver des liquidités et diminuer sa dette commence à porter ses fruits.

Par

Le siège du Groupe Addoha, à Casablanca. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

Endetté, le promoteur Addoha a lancé en janvier 2015 un plan nommé Génération cash, censé renflouer la trésorerie et diminuer la dette colossale de l’entreprise (un gearing dette nette/fonds propres de 83 % lors du lancement). Un communiqué publié ce 3 juillet fait état de l’avancement du plan au 30 juin.

L’entreprise semble réaliser des performances qui sont au-delà même des objectifs fixés. Par exemple, le plan prévoyait de se désendetter de 600 millions de dirhams ces six premiers mois, mais ce montant s’élève finalement à 1 milliard de dirhams. La dette nette du groupe s’établit maintenant à 8,3 milliards de dirhams.

Un des autres buts du plan Génération cash était aussi de vendre les logements finis en stock. Là aussi Addoha réussit  : 3 069 unités ont été vendues ce semestre, contre les 2 640 attendues.

Lire aussi : Un chiffre d’affaires en recul de 25 % pour Addoha

 

article suivant

Conseil des ministres : adoption du PLF rectificative et nominations d’ambassadeurs