Accident de Tan-Tan : le chauffeur de l'autocar était en excès de vitesse

Des éléments de l’enquête sur l’accident près de Tan-Tan commencent à filtrer. La collision entre un autocar et un camion a fait 35 victimes le 10 avril dernier.

Par

Le car calciné après sa collision avec le camion près de Tan-Tan
Crédit : AFP

Des éléments de l’enquête sur l’accident près de Tan-Tan commencent à filtrer. La collision entre un autocar et un camion a fait 35 victimes le 10 avril dernier.

« Selon les rapports du parquet général, le conducteur de l’autocar transportant plusieurs jeunes sportifs roulait à 100 kilomètres à l’heure », nous confie un responsable de la commune de Chbika. Pour ce dernier, « cela lui ferait porter en grande partie la responsabilité de l’accident meurtrier », vu que la limite de vitesse autorisée est de 80 kilomètres à l’heure. C’est ce qui serait à l’origine du choc entre l’autocar et le camion, selon les rapports du parquet général. Le chauffeur avait d’ailleurs péri dans l’accident.

Lire aussi : Aziz Rebbah : « L’accident de Tan-Tan n’a rien à voir avec l’état de la voirie »

Le ministère de l’Intérieur a nié que le véhicule entré en collision avec l’autocar soit un camion-citerne, comme annoncé sur les réseaux sociaux. Reste à savoir si le camion transportait tout de même du carburant.

Lire aussi : Après l’accident de Tan-Tan, les Marocains exigent un deuil national

article suivant

En conflit avec ses pilotes, la RAM annonce l’annulation de 10 vols

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.