Economie

L'Équipementier Daher inaugure un nouveau site industriel à Tanger pour 15 millions d'euros

Crédit : @MyHafidElalamy/Twitter
L'Équipementier Daher inaugure un nouveau site industriel à Tanger pour 15 millions d'euros
février 07
12:21 2018
Partager

Le nouveau site industriel de Daher, d'un investissement de 15 millions d'euros, devrait créer à terme 300 emplois.

L'avionneur et équipementier aéronautique français Daher a inauguré ce mardi son nouveau site industriel dans la zone franche de Tanger, pour un investissement de 15 millions d'euros en équipements avec la création de 300 emplois à terme.

Le ministre de l'Industrie Moulay Hafid Elalamy a rappelé que le groupe Daher, installé au Maroc depuis plus de 15 ans, dispose de 3 sites, à savoir l'usine de Tanger qui a été créée en 2001, l'usine de Casablanca installée en 2007 et cette nouvelle extension du site de Tanger.

Le Maroc constitue aujourd'hui la 1ère base de production du groupe hors de France. "Ce nouveau projet d'investissement confirme la volonté de Daher de monter en gamme au Maroc et d'y poursuivre sa croissance. Le groupe produira, sur une superficie construite de plus de 12.000 m2, des pièces d'une plus grande technicité pour le best-seller d'Airbus, l'A320 NEO", a expliqué le ministre.

Déjà 4 écosystèmes lancés dans l'aéronautique

"Les modifications sont aujourd'hui directement opérées par les sites marocains et, avec cette extension, l'industrialisation pourra être également réalisée localement, gage une fois de plus de la montée en compétence de la plateforme marocaine", a poursuivi Moulay Hafid Elalamy.

Le ministre de l'Industrie a rappelé que 4 écosystèmes ont été lancés dans le secteur de l'aéronautique dans le cadre du Plan d'accélération industrielle (PAI) dans les filières de l'assemblage, le système électrique câblage et harnais (EWIS), l'entretien-réparation et révision (MRO) et de l'ingénierie, alors que 2 nouveaux écosystèmes sont en cours de structuration autour d'activités à forte valeur ajoutée: les moteurs et les composites.

Moulay Hafid Elalamy a noté que l'aéronautique a enregistré en 2017 une performance à l'export avec une hausse de ses exportations de 20%, alors que l'objectif d'atteindre un taux d'intégration locale de 35% a été revu à la hausse à 42%.

"L'aéronautique constitue aujourd'hui l'un des secteurs les plus dynamiques au Maroc. Nous avons pu avoir un secteur aéronautique de pointe qui reflète l'attractivité de la plateforme marocaine pour un certain nombre d'opérateurs industriels très pointus et révèle tout ce que le Maroc est capable de faire dans les secteurs technologiques de pointe", a-t-il dit.

S'inscrire dans la durée

Les sites Daher de Tanger et Casablanca emploient aujourd'hui plus de 550 personnes qui produisent des pièces utilisées dans les sous-ensembles en matériaux composites et métalliques, comme les panneaux de fuselage, les structures de carénage et les systèmes de conditionnement d'air composant les A320 et les A350 d'Airbus, la gamme Falcon de Dassault et l'avion-maison TBM, a précisé Patrick Daher, notant que ce nouveau site va accueillir l'ensemble des savoirs faire aéronautiques du groupe.

Le président du Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS), Karim Cheikh, a souligné que l'extension de Daher à Tanger marque le développement continu que connait le secteur aéronautique depuis les premières installations au début des années 2000. "Aujourd'hui, nous entamons une autre phase de développement en allant vers plus de valeur ajoutée, en intégrant de nouvelles activités à fort potentiel comme le composite, les moteurs et l'électronique embarquée, et en développant de nouvelles compétences, pouvant accompagner cette montée en puissance", a-t-il souligné, notant que l'un des volets déterminants est la formation.

Quant au président du Conseil de surveillance de l'Agence spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA), Fouad Brini, il a mis en avant les résultats réalisés par le Complexe portuaire Tanger Med, qui a terminé l'année 2017 avec le traitement annuel de 51 millions tonnes de marchandises, et quelque 3,3 millions de conteneurs, et la réalisation d'un volume global de 88 milliards de dirhams de produits marocains exportés, notant que les exportations des zones franches relevant de Tanger Med se sont établies à 72 milliards de dirhams.

L'usine utilisera des machines à la pointe de la technologie pour chaque étape de la fabrication des pièces, dont la polymérisation, le drapage en milieu stérile, le détourage et le perçage, le contrôle qualité de la densité et la peinture.

(Avec MAP)

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss