essentiel

Portfolio. Une rétrospective subjective de l'année 2017

© Yassine Toumi
Portfolio. Une rétrospective subjective de l'année 2017
décembre 31
10:59 2017
Partager

Faits d'actualité brûlants ou simples pérégrinations professionnelles de nos photographes au Maroc ou ailleurs, voici un retour en images sur l'année 2017.

Le Hirak du Rif

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La manifestation du 18 mai est la dernière à laquelle Nasser Zafzafi et d'autres figures du mouvement de contestation dans le Rif ont pris part. Huit jours plus tard, le leader du Hirak "perturbera" le prêche dans une mosquée d'Al Hoceima. Les autorités tentent de l'appréhender mais il s'échappe. Il sera arrêté le 29 mai.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois arrivés à la place Mohammed VI, les manifestants ont prêté serment de solidarité et de fidélité au Hirak

 

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En octobre, Zagora a été secouée par un mouvement de protestation contre la pénurie d'eau et la cherté des factures.  Huit "manifestants de la soif" ont été condamnés le 31 octobre à des  peines allant de 2 à 4 mois de prison ferme.

 

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Zagora, pendant que les grands manifestent, les petits jouent au foot.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tbourida à la 10e édition du Salon du Cheval s'est tenue du 17 au 22 octobre El Jadida.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Portrait d'un couple ayant pris part à la marche noire, une vague d'expulsion de Marocains installés en Algérie lancée en décembre 1975 après la Marche verte.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Le Wydad a été sacré le 4 novembre champion d'Afrique lors d'un match qui a opposé la formation casablancaise au club égyptien d'Al Ahly à Casablanca.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Les supporters Wydadis chauffés à bloc lors du sacre du Wydad de Casablanca à domicile.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

La plus grande course épique au Maroc a eu lieu en novembre à l'hippodrome d'Anfa à Casablanca.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Une femme pleurant la mort d'une proche décédée lors de la bousculade de Sidi Boulaâlam près d'Essaouira le19 novembre. La drame a fait 15 morts au total.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

C'est lors d'une campagnede  distribution des denrées alimentaires lancée par Abdelkébir Hadidi l'un des imams-stars de Casablanca, que le dramatique incident a eu lieu.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

A Rabat, ce sont des milliers de personnes qui ont manifesté, le 10 décembre, contre la décision américaine de reconnaitre Jérusalem comme capitale d’Israël.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Un kessal tape la pose au hammam de Moulay Yaacoub à Fès.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Une jeune danseuse d'Ahwach dans la localité de Boulemane (région Fès-Meknès).

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Toujours dans le même village, une jeune enfant lost in translation.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Interdite par les autorités, la manifestation pacifique du 20 juillet à Al Hoceima a viré au cauchemar. Des affrontements ont éclaté entre les forces de l'ordre et des groupuscules de jeunes, d'abord dans la périphérie de la ville puis au centre.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Appels téléphoniques perturbés, 3G quasi inaccessible, important dispositif policier, Al Hoceima s'embrase et les affrontements se poursuivent encore à 1 heure du matin...

 

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Au cours de cette manifestation dramatique, un jeune homme Imad Attabi a été gravement blessé à la tête. Il a été transféré "à l’hôpital militaire de Rabat où il a succombé à ses blessures le 8 août"  selon un communiqué du procureur général du roi à la Cour d’appel d’Al Hoceima.

 

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Le paysage paradisiaque de la plage d'Al Hoceima pourrait presque faire oublier les tensions qu'il y a en ville.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Du côté de Casablanca, Bugs bunny a été repéré au niveau de la plage de Aïn Diab.

 

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Ce poulain pur sang arabe a fait un tour au salon du cheval d'El Jadida.

 

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui encore quelques malades continuent d'affluer au mausolée de  'Bouya Omar'' bien que  le ministère de la santé a annoncé l'évacuation  des patients enfermés aux alentours de la sainte bâtisse. Ici, un homme tenant les clés des chambres qu'il loue.

.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Dans un petit village à côté de Ouarzazate, le temps s'est (presque) arrêté.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Le député UC Abdellatif Merdas a été tué par balles dans la nuit du 7 au 8 mars devant son domicile à Casablanca. L'enquête a conclu que ce crime "ne revêt aucun caractère politique, ni terroriste, ni de bande criminelle organisée".  Les mobiles sont "le sexe, l'argent et le désir de vengeance", a expliqué Hassan, Matar procureur général du roi à Casablanca.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Une pause en Mauritanie lors de la traversée Casa-Dakar avec un commerçant sénégalais.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

 

Toujours en Mauritanie, des voyageurs bloqués à cause des  tempêtes de sable.

© Yassine Toumi

© Yassine Toumi

 

 

 

 

 

 

Le périple périlleux de 3000 kilomètre entre Casablanca et Dakar en vaut finalement la chandelle !

Saâdeddine El Othmani succède à Abdelilah Benkirane à la tête du PJD.

Un derby Raja - Wydad haut en couleurs.

Le remplacement d'Abdelilah Benkirane par Saâdeddine El Othmani à la tête du gouvernement débloque la formation de celui-ci.

Les Lions de l'Atlas pulvérisent les Aigles du Mali (6-0).

Hamdi Ould Errchid est le nouvel homme fort de l'Istiqlal. Son protégé, Nizar Baraka, est élu secrétaire général du parti au terme d'un congrès marqué par la "bataille des assiettes".

Le Maroc retrouve la Coupe du monde après 20 ans d'absence.

Le Raja remporte la Coupe du Trône.

Le WAC sur le toit de l'Afrique !

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss