Maroc

Ce que promet Saad Eddine El Othmani pour les cinq prochaines années

Crédit: Tniouni
Ce que promet Saad Eddine El Othmani pour les cinq prochaines années
avril 19
20:25 2017
Partager

Lors d'un exposé devant le parlement le 19 avril, Saad Eddine El Othmani a présenté sa déclaration gouvernementale qui définit la ligne de conduite de l'Exécutif pour les cinq prochaines années. En voici les principaux points.

Saad Eddine El Othmani a présenté ce mercredi 19 avril le programme de son gouvernement au parlement. Contenu dans un document de 90 pages, le texte qui régira la ligne de conduite de l’Exécutif pour les cinq prochaines années sera débattu à partir du 24 avril prochain au niveau des deux chambres du parlement et sera soumis au vote de la Chambre des représentants. Voici les principaux engagements de l’Exécutif.

Adopter les lois organiques restantes

Le gouvernement s’engage à faire adopter "en urgence" les lois organiques issues de la Constitution de 2011 et qui n’ont toujours pas été débattues au sein de l’hémicycle. Lors de son intervention, Saad Eddine El Othmani a notamment évoqué les lois organiques relatives à la grève, à l’instance de la parité et de lutte contre toutes les formes de discrimination, ainsi qu'à l’accès à l’information.

Lors de son intervention, le chef du gouvernement s’est également engagé à promouvoir "le renforcement du choix démocratique" à travers l’élaboration d’une loi relative au Conseil national des droits de l’Homme (CNDH). Il a aussi promis de poursuivre la mise en œuvre des recommandations de l’Instance équité et réconciliation (IER). Dans le domaine du renforcement des droits de la femme, Saad Eddine El Othmani a annoncé le lancement d’une deuxième stratégie gouvernementale pour l’égalité baptisée "Ikram II".

L’Executif souhaite en outre "moderniser l’administration judiciaire" à travers la création d’un "tribunal numérique". Cette plateforme permettra aux citoyens de suivre l’état d’avancement des affaires traitées par la Justice.

Un taux de croissance situé entre 4,5% et 5,5%

À l’horizon 2021, le Maroc intégrera le top 50 du classement Doing Business, promet encore El Othmani. Alors que le royaume se situe actuellement à la 68e place de ce classement, son ascension dans ce classement dépendra, selon le chef du gouvernement, du renforcement du secteur industriel et de l’application du plan industriel 2014-2020.

L’Exécutif ambitionne également de maintenir le taux de croissance entre 4,5 et 5,5% et de s’assurer que l’inflation ne dépasse pas les 2%. Selon El Othmani, la dette publique devrait être maintenue en dessous de 60%. Pour sa part, le déficit budgétaire ne devrait pas dépasser les 3%. Enfin, le gouvernement ambitionne de réduire le taux de chômage à 8% contre 8,7% actuellement.

Taux d’alphabétisation de 80%

Saad Eddine El Othmani s’est engagé à faire remonter le taux de scolarisation dans l’enseignement secondaire qualifiant à 97% contre 88,2% actuellement. Le chef du gouvernement promet également d'atteindre les 80% d'alphabétisation au sein de la population marocaine.

Une couverture médicale pour 90% de la population

Avant 2021, le gouvernement s’est fixé pour objectif de garantir la couverture médicale à 90% de la population marocaine contre 60% actuellement. El Othmani s’est également engagé à garantir un accès aux services médicaux à 100% des citoyens contre 60% actuellement.

Le chef du gouvernement entend aussi équiper 90% des zones rurales et compte ramener le déficit d’habitations au Maroc à 200.000 unités, contre 400.000 actuellement.

Lire aussi: Sécurité: El Othmani promet tous les moyens humains et financiers nécessaires

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss