Economie

Pour Akhannouch, c’est à l’UE de régler le "problème" du Polisario avec les accords agricoles

Crédit : MAP
Pour Akhannouch, c’est à l’UE de régler le "problème" du Polisario avec les accords agricoles
février 15
12:06 2017
Partager

Aziz Akhannouch appelle l'Union européenne à assumer ses responsabilités et lui rappelle que les accords signés avec le Maroc sont à caractère commercial et non politique.

Le ministre de l'agriculture et de la pêche Aziz Akhannouch a appelé l’Union européenne "à assumer ses responsabilités" en marge de l'ouverture du salon Halieutis le 14 février. "L’accord qui nous lie à l’UE est un accord commercial et non politique", a déclaré le ministre devant un parterre de journalistes.

Lire aussi : Accords Maroc-UE: l'heure des choix cornéliens

À ce propos, le ministre n’est pas allé par quatre chemins pour expliquer la position marocaine. "Il n'est pas normal que l'Europe fasse son commerce librement au Maroc alors que de notre côté, pour chaque kilo de tomates ou de poisson que nous voulons exporter, nous devons nous soucier de si cela sera possible ou pas", a-t-il déclaré. Et d’ajouter: "l’UE doit assumer ses responsabilités, car nous n'avons pas le temps d'aller chercher les solutions à des problèmes créés de toutes pièces par une tierce partie". Il fait ainsi référence à l’arrêt du 21 décembre 2016 de la Cour de justice de l’UE (CJUE) affirmant que "les accords d’association et de libéralisation conclus entre l’UE et le Maroc ne sont pas applicables au Sahara occidental". Une décision rendue suite à une plainte déposée par le Polisario. "Notre seul interlocuteur est l'Union européenne et non ses multiples composantes",  a affirmé Akhannouch.

Cette sortie virulente du ministre de l’Agriculture fait suite au communiqué menaçant publié par son département le 6 février, en guise de frappe préventive, à la veille de la rencontre de haut niveau qui a eu lieu à Bruxelles entre Nasser Bourita, le ministre délégué aux Affaires étrangères et Federica Mogherini, vice-présidente de la Commission européenne et haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères. À ce propos, Aziz Akhannouch révèle que "la réunion était positive. Il y a eu des discussions techniques pour trouver les solutions aux problématiques qui se posent". Il n’en dira pas plus, promettant d’en parler "le moment venu".

À noter que Karmenu Vella, le commissaire européen à l'Environnement, aux affaires maritimes et à la pêche sera présent à la cérémonie d'ouverture de la 4e édition du salon Halieutis.

 

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss