Maroc

Qui sont les candidats aux prochaines élections communales?

Qui sont les candidats aux prochaines élections communales?
août 10
14:31 2015
Partager

A moins d’un mois des élections, Telquel.ma a fait le tour des partis politiques en vue d’obtenir les noms de leurs candidats aux prochaines élections communales. Tour d’horizon.

Agadir

electtt

L’actuel maire, Tarik Kabbaj, se présentera aux élections communales avec l’étiquette d’indépendant. Tarik Kabbaj est coordinateur national du parti Alternative démocratique (PAD), dernier né des partis politiques marocains. En raison de sa création récente, il est impossible pour les membres du PAD de se présenter en tant que candidats du parti à la Khmissa. Il fera face aux candidats des quatre plus gros partis du royaume. Le PJD sera représenté par Salah Mellouki, le parti de l’Istiqlal par Mohamed Moudden et le RNI par l’ancien président du Hassania d’Agadir, Lahcen Bijdiguen. Enfin le PAM sera représenté par Hamid Ouahbi frère d’Abdelatif qui représentera le parti au tracteur lors des élections régionales dans la région Souss-Massa.

Casablanca

electtt2

Ain Chock

L’actuel président du Conseil de la ville de Casablanca, Mohamed Sajid, se présentera aux élections communales dans la circonscription d’Ain Chock où il représentera le parti qu’il dirige, l’Union Constitutionnelle. Sajid est également un candidat potentiel aux élections régionales de la région Casablanca-Settat.

Anfa

Considérée comme une candidate potentielle à la présidence de la région de Casablanca-Settat, l’ancienne ministre de la Santé, Yasmina Baddou, se présentera finalement dans son fief d’Anfa. Dans cette circonscription, elle fera face à un autre ex-ministre, Moncef Belkhayat, qui sera également le candidat du Rassemblement national des indépendants (RNI) lors des élections régionales.

Ain Sebaa

La députée PJD et membre de la Commission des finances à la chambre des représentants, Hakima Fasly représentera le parti de la lampe dans la circonscription d’Ain Sebaa.  Elle devrait être opposée à la députée de l’Union socialiste des forces populaires Hasna Abouzaid qui est également la tête de liste féminine du parti de la rose aux élections régionales de la région Casablanca-Settat.

 Hay Mohammadi

Le nouveau ministre chargé des relations avec le Parlement, Abdelaziz El Omari, sera le candidat du PJD aux élections communales dans la circonscription de Hay Mohammadi. Il sera également la tête de liste du parti pour les élections de la région Casablanca-Settat.

 Sidi Belyout

Deux visions de la gauche s’affrontent à Sidi Belyout. D’un côté, Nabila Mounib, représentera le PSU aux élections dans cette circonscription où elle sera soutenue par les candidats indépendants ralliés au Parti de l’Alternative démocratique (PAD). Elle y affrontera le président sortant de la circonscription, Kamal Bissaoui qui représentera l’USFP. Nabil Mounib représente la Fédération démocratique de gauche.

Fqih Ben Saleh 

electtt5

Les élections dans la commune de Fqih Ben Saleh devraient voir s’affronter deux ministres de l’actuel gouvernement. Mohamed Moubdii, ministre délégué chargé de la Fonction publique, ainsi que Bassima El Hakkaoui (désignée par le parti), ministre de la Solidarité et de la femme. Ils représenteront respectivement le MP et le PJD. A noter que la participation de Bassima El Hakkaoui est encore incertaine mais le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, pourrait lui forcer la main selon nos sources au sein du parti.

Rabat 

electtt3

Agdal- Ryad

La circonscription d’Agdal Ryad est l’objet de convoitise de nombreux politiques. Le président du Mouvement Clarté et Ambition, Omar Balafrej, le président de la Commission des affaires étrangères à la Chambre des représentants, Mehdi Bensaïd (PAM) sont tous les deux candidats à cette circonscription. Une circonscription ou se présentera également  le parlementaire du PJD, Abdelali Hammiddine,  qui a toutefois refusé d’être la tête de liste du parti de la lampe.  Tout comme Nabila Mounib, Omar Balafrej représentera la Fédération démocratique de gauche.

Temara

Alors qu'El Habib Choubani semblait être le candidat du PJD dans la circonscription de Temara, c’est finalement Abdessamad Sekkal qui a été désigné pour représenter le parti de la lampe. Sekkal faisait partie des soutiens aux manifestations du 20 février en 2011. Younes Sekkouri représentera le PAM.

Yacoub El Mansour

En plus d’être le candidat du PAM aux élections régionales de la région Rabat- Salé – Kenitra, le porte-parole du parti au tracteur, Hakim Benchemass, représentera également sa formation aux élections dans la circonscription de Yacoub El Mansour.

 Youssoufia

Le ministre de l’Habitat, Nabil Benabdellah et secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS) envisage de se porter candidat aux élections dans la circonscription de Youssoufia.

Kénitra

electtt46

En plus d’être la tête de liste aux élections régionales de la région Rabat- Salé- Kenitra, le ministre des Transports, Aziz Rebbah, sera également candidat aux élections communales à Kenitra.

Salé 

electtt9

Le maire de Salé, Nourredine Lazrek (RNI), devrait se présenter aux élections communales afin de briguer un second mandat à la présidence du conseil de la ville. Il devrait affronter son prédécesseur, Driss Sentissi, qui représentera le MP. L’ancien vice-maire de Salé, Jamâa Moatassim, représentera le parti de la lampe aux élections communales. A noter que ce dernier était, en 2011, en détention préventive pour « corruption, abus de pouvoir, falsification de documents officiels et administratifs et création de groupements d’habitat en violation des normes urbanistiques ». Il avait été libéré en février 2011, un mois durant lequel il avait été nommé au Conseil économique social et environnemental par le roi Mohammed VI.

Tanger

electtt8

Seul candidat confirmé aux élections communales dans la ville de Tanger, l’actuel président de la commune urbaine de Tanger, Fouad El Omari représentera le PAM.

Tarjjist 

electtt6

Le premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), Driss Lachgar, devrait vraisemblablement se porter candidat dans cette commune rurale située aux environs de Guelmim. Une surprise lorsque l’on sait qu’aux dernières élections législatives, le leader de l’USFP s’était porté candidat dans la ville de Rabat.

Tétouan

electtt7

Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, se présentera aux élections de Tétouan où il représentera le RNI. Il fera face à Achraf Abroun, fils d’Abdelmalek Abroun patron de l’entreprise Abroun, qui représentera le parti de l’Istiqlal.

Tags
Partager

Lire aussi

  • mountazah

    Tout à fait, cet article manque d'exhaustivité. Vu le titre, le Maroc ce n'est pas que çà...

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss