essentiel

Le Maroc construit une barrière pour contrer les assauts des migrants

Le Maroc construit une barrière  pour contrer les assauts des migrants
mai 12
11:35 2014
Partager

Dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine les autorités marocaines mettent en place un rempart à la frontière avec l’enclave espagnole de Melilia.

Le Maroc a entamé l’édification d’une barrière de 5 mètres, surmontée de lames, sur le périmètre de la frontière avec Melilia près de la zone de Rostro Gordo. « Les travaux pour la construction d'une barrière ont commencé il y a une  vingtaine de jours », a déclaré à l'AFP, Chakib Khyari le président de l'Association Rif des droits de l'homme (ARDH), confirmant une information relayée par les médias. Un responsable local de l'Association marocaine des droits humains (AMDH) a également fait part de « la construction de tranchées » du  côté marocain de la frontière. Contactées par l’AFP les autorités marocaines se sont abstenues de tout commentaire à ce propos.

L’association du rif dénonce la construction de cette barrière

Dans une missive, l’ARDH, basée à Nador, a demandé aux autorités de la ville d’arrêter la construction de cette clôture et les interpelle sur les dangers qu’elle représente. D’autant plus que la nouvelle clôture peut causer de graves blessures aux migrants subsahariens qui ne disposent pas de moyens pour s’informer de la gravité de ce qui les attend à la frontière. Il a invité les responsables de la ville à prendre des mesures alternatives de lutte contre l’immigration irrégulière qui respectent les normes universelles des droits de l’homme. L’enclave de Melilia compte déjà un triple grillage haut de 7 mètres. Selon des chiffres officiels espagnols, le nombre d'immigrés clandestins parvenus à entrer à Sebta et à Melilia a augmenté de près de 50% en 2013.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss
Publicité



×