H&M va se désengager de Russie

Le géant suédois de l’habillement Hennes & Mauritz (H&M), qui avait déjà suspendu ses ventes en Russie depuis mars, a annoncé ce 18 juillet qu’il allait se désengager progressivement de Russie du fait de l’invasion de l’Ukraine.

Par

Un magasin H&M à Stockholm, en Suède, en avril 2020. Crédit: Fredrik Sandberg / TT NEWS AGENCY / AFP

Après mûre réflexion, nous voyons qu’il est impossible de continuer notre activité en Russie compte tenu de la situation”, a déclaré la directrice générale du groupe, Helena Helmersson, dans un communiqué.

Dans le cadre de son désengagement du marché russe, H&M prévoit de rouvrir temporairement ses magasins, fermés quelques jours après le début de l’invasion de l’Ukraine, afin de vendre son inventaire restant.

Selon le groupe, ce retrait devrait lui coûter un total de 2 milliards de couronnes suédoises (environ 189 millions d’euros), en incluant une réduction de ses liquidités d’environ 1 milliard de couronnes. Les pertes seront imputées sur les comptes du troisième trimestre, a-t-il précisé.

à lire aussi