Migration : le navire de l'ONG Sea Eye porte secours à 63 migrants en Méditerranée

Le navire de l'ONG allemande Sea Eye a secouru 63 migrants, sept femmes, 25 hommes et 31 mineurs, dont un bébé, la nuit dernière alors qu'ils étaient à la dérive en Méditerranée centrale, a indiqué l'organisation sur ses réseaux sociaux.

Par

AFP PHOTO / Marcos Moreno

Bien que toutes les personnes secourues soient dans un état de santé stable, notre équipe médicale doit encore traiter certaines personnes pour cause de déshydratation, de vertiges, de blessures, de douleurs abdominales et autres raisons médicales », ont-ils affirmé.

Ce sauvetage qui fait suite à un signalement d’Alarm Phone, plateforme qui reçoit les appels des migrants en détresse, s’ajoute à celui du navire de Aita Mari de l’ONG espagnole Salvamento maritimo humanitario, qui a ramené aujourd’hui 11 migrants en sécurité à bord d’une petite embarcation en Méditerranée centrale, dans ce qui constitue sa deuxième mission de l’année dans la région.

« 11 personnes à la dérive dans un bateau précaire. Leurs vies ne sont pas en danger. Il pourrait y avoir d’autres avertissements dans les prochaines heures en raison de l’amélioration des conditions de la mer », a indiqué l’ONG sur Twitter.

à lire aussi

Les 11 personnes secourues sont originaires du Maroc, du Bangladesh mais aussi un mineur de 16 ans originaire de Somalie. Les migrants ont subi un test covid, qui s’est révélé négatif pour tous, ont-ils dit.

Ces opérations interviennent après que les navires humanitaires Mare Jonio et Sea Watch ont également débarqué le 9 juin à Pozzallo, en Sicile, avec un total de 436 migrants à bord après plusieurs sauvetages.

Pour rappel, les dernières données du ministère de l’Intérieur italien indiquaient, au 13 juin, l’arrivée de 21 862 migrants sur les côtes du pays depuis le début de l’année, contre 16 737 à la même période en 2021.

(Avec EFE)