Convaincre du bien-fondé des pourparlers, le défi de De Mistura pour le dossier du Sahara

Arrivé à Rabat le 2 juillet, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara a à cœur de relancer le processus des pourparlers de Genève. Un défi de taille lorsque l’on sait que Rabat, mais aussi et surtout Alger, ont émis des réserves sur la relance de pourparlers.

Par

Staffan de Mistura a pour objectif de relancer les pourparlers initiés par le processus de Genève. Crédit: AFP

Annoncée le 1er juillet par le porte-parole de l’ONU Stéphane Dujarric, la visite de Staffan de Mistura au Maroc a bel et bien été entamée. L’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara est arrivé à Rabat le 2 juillet et est attendu prochainement à Laâyoune, pour ce qui devrait être sa première visite dans les provinces du Sud. Dans la capitale, l’émissaire onusien est parti à la rencontre de plusieurs responsables marocains, parmi lesquels Nasser Bourita. On notera tout de même que l’entretien entre les deux hommes n’a été sanctionné d’aucun communiqué, que ce soit du côté onusien ou de celui de la diplomatie marocaine. Il faudra peut-être attendre la fin de la visite marocaine de Staffan de Mistura.

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés