Khalid Ziani : “Des opérateurs d’infrastructures pourraient accélérer notre transformation numérique”

Alors que le flou persiste sur le calendrier de la 5G, les débats sur les coûts d'infrastructures des réseaux de cinquième génération refont surface. Pour Khalid Ziani, expert télécoms, les opérateurs d'infrastructures sont une solution. Il répond dans Le Scan, le podcast actu de TelQuel.

Par

DR

Qu’est-ce qu’un opérateur d’infrastructures télécoms ?

Khalid ZianiCrédit: DR
Il s’agit tout simplement d’une entreprise chargée de déployer et d’exploiter des réseaux de télécommunications. Contrairement aux opérateurs télécoms qui sont des opérateurs commerciaux, ces entreprises ne commercialisent pas d’offres directement auprès du consommateur, mais installent des infrastructures et les mettent au service des opérateurs et de certaines entités (régions, collectivités territoriales ou entreprises de cloud computing) à tarif de grossiste.

Pourquoi ne sont-ils pas encore implantés au Maroc ?

Certains opérateurs le sont, mais uniquement en tant qu’équipementiers. Dans sa note d’orientation 2019-2023, l’ANRT prévoit une réglementation dédiée aux opérateurs d’infrastructures télécoms. Mais celle-ci tarde à voir le jour, alors que ces opérateurs pourraient câbler plus rapidement le Maroc et ainsi accélérer notre transformation numérique….

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés