[Législatives françaises] Coulisses de la course à l’investiture macroniste dans la circonscription du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest

La 9e circonscription des Français établis à l’étranger, regroupant les expatriés du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest, est en proie à une tambouille politique avec des élections législatives approchant à grands pas. Dans le camp de la majorité présidentielle, c’est la dernière ligne droite pour remporter l'investiture.

Par

M’jid El Guerrab, Ahmed Eddarraz, Mehdi Reddad, Rachida Kaaout.

Paris, dimanche dernier. La nervosité des candidats à l’investiture pour la députation peine à se cacher derrière le brin de muguet que chacun arbore fièrement en ce 1er mai. Dans la capitale, il est traditionnel d’aller battre le pavé des boulevards haussmanniens en cette Journée internationale des travailleurs. A fortiori pour les différents députés, ou ceux qui voudraient le devenir, pour qui cette manifestation transpartisane est l’occasion à point nommé de se joindre au cortège afin d’y saluer le maximum d’“amis politiques”. Comprendre : s’assurer du soutien des ténors et des influents de son parti pour les élections législatives prévues les 12 et 19 juin prochains, afin d’être investi candidat. Ainsi, que cela concerne la France métropolitaine ou les circonscriptions des Français à l’étranger, il est préférable d’être présent — ou représenté — à…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés