Une pétition bicontinentale pour la gratuité des vaccins en Afrique

Dans le sillage des inquiétudes de l’OMS quant à l’iniquité vaccinale, une pétition bicontinentale, lancée par l’universitaire et sociologue Jean-Marc Salon et regroupant plus de 150 signatures d’éminentes personnalités africaines et européennes, appelle à la gratuité des vaccins en Afrique.

Par

Pune, en Inde, le 23 février 2021. Le Serum Institute of India expédiant son premier lot de vaccins destiné au programme mondial de vaccination Covax. Crédit: OMS Asie du Sud-Est / Twitter

Le quotidien français Libération publie, dans son édition du mercredi 15 septembre, une pétition regroupant 159 signatures d’éminentes personnalités de 30 pays, européennes et africaines, qui appelle à la gratuité des vaccins en Afrique, s’alarmant de l’iniquité vaccinale.

Lancée par le sociologue, universitaire et militant des droits humains Jean-Marc Salmon, la pétition a notamment reçu le soutien des écrivains marocains Tahar Ben Jelloun, Leila Slimani, Mahi Binebine et Abdellatif Laâbi, de l’ancien président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) Driss El Yazami, ainsi que du sociologue et doyen de l’institut d’études politiques de Rabat, Mehdi Alioua.

L’Afrique vaccinée à 3 %

Il y a quelques mois, lors de son assemblée mondiale, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds monétaire international (FMI) alertaient sur l’état d’avancement des campagnes de vaccination dans le monde : “Seulement 10 % des 900 millions de doses de vaccins pour lesquelles les pays les plus riches s’étaient engagés ont été livrées.

Selon la fiche de présentation qui précède la pétition, “la campagne de vaccination en Afrique dépasse à peine le seuil des 3 % à la mi-septembre”. Un chiffre très faible, en comparaison avec le seuil des 10 % fixé par l’OMS pour tous les pays du monde d’ici la fin septembre.

Vaccination dans un centre dédié près de Casablanca. Plus de 40 % de la population marocaine est vaccinée.Crédit: Fadel Senna / AFP

La pétition appelle principalement les dirigeants et parlementaires européens à l’arrêt des importations de vaccins depuis l’Afrique, ainsi qu’à de “la transparence sur les quantités de doses de vaccin importées et exportées entre l’Union européenne et les pays non membres de l’OCDE”.

à lire aussi

Dans le document, un chiffre détonne : un taux de vaccination de 70 % dans les pays européens face à un taux de 3 % en Afrique. “Nous espérons que l’Union européenne, en lien avec les organisations internationales (dont OMS, AVAT, COVAX), s’engage dans une politique massive d’exportation gratuite des vaccins vers les pays les plus démunis”, conclut la pétition.

Pour rappel, au mardi 14 septembre, le Maroc compte 16,87 millions de sa population entièrement vaccinée, soit un peu plus de 40 % de la population.

article suivant

Harcèlement sexuel à l’université de Meknès : échantillon d’un système qui peine à protéger les étudiantes