Vaccination anti-Covid : l'Afrique, oubliée du mécanisme Covax ?

Alors que le variant Delta se répand comme une traînée de poudre, y compris dans plusieurs pays africains dont le Maroc, la menace d’une troisième vague de contaminations sur le continent est de plus en plus présente. Seul rempart, la vaccination, paralysée par un manque de financement et de doses de vaccin.

Par

Pune, en Inde, le 23 février 2021. Le Serum Institute of India expédiant son premier lot de vaccins destiné au programme mondial de vaccination Covax. Crédit: OMS Asie du Sud-Est / Twitter

L’inquiétude grimpe en Afrique où le variant Delta, anciennement appelé variant indien, circule rapidement. “La vitesse de contamination et l’ampleur de la troisième vague qui touche l’Afrique ne ressemblent en rien à ce que nous avons connu jusqu’à présent”, a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, lors de la conférence de presse hebdomadaire de l’organisation, le 1er juillet. Le variant Delta, plus contagieux, a été détecté dans 98 pays. Déjà 13 pays se sont ajoutés en une semaine. Le variant Delta est dangereux et continue d’évoluer et de muter, ce qui nécessite une évaluation constante et un ajustement minutieux de la réponse de santé publique”, a expliqué Tedros Adhanom Ghebreysus, directeur général de l’OMS. En Afrique, le Maroc, la République démocratique du Congo…

article suivant

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc