Bombay Begums : la série des femmes telles qu’elles sont

Harcèlement, chantage, misogynie, avec la série indienne ‘Bombay Begums’, Alankrita Shrivastava dresse un portrait sans fioritures de la condition des femmes travailleuses en Inde.

Par

Bombay Begums
La série Bombay Begums compte pour le moment une saison de six épisodes. Crédit: DR

Oublions le cinéma bollywoodien qui fait l’éloge de la fête et de la danse. Ou encore, les histoires d’amour qui finissent en happy end. En Inde, il existe également un cinéma social et réaliste qui dépeint la misère ou les problèmes sociaux de manière brutale et frontale. Ce cinéma, méconnu du grand public, a pourtant également fait les beaux jours de ce pays. C’est un cinéma qui ne recourt ni à la danse ni à la musique ou la comédie, mais incite plutôt à la réflexion.

Affiche Bombay Begums
Réalisée par Alankrita Shrivastava, Bombay Begums est disponible ne ligne.
Réalisée par Alankrita Shrivastava, la série Bombay Begums appartient à cette lignée cinématographique. Un art qui dénonce les détours de l’actuelle société indienne. Rani, Fatima, Lily, Ayesha, Shai sont cinq citadines de différentes générations, qui bataillent pour exister dans une métropole qui ne laisse aucune chance aux faibles….
article suivant

Menaces de mort, insultes, chaos... L'impossible élection du maire de Rabat