“Drive to Survive” : une saison de trop pour le docu-série sur la F1? 

La quatrième saison de la série-documentaire “Drive to Survive” nous plonge une nouvelle fois dans les coulisses de la Formule 1. Mais elle semble parfois oublier ce qui fait l’essence de ce sport…

Par

Disponible sur Netflix

Drive to Survive a joué un rôle didactique pour bon nombre de fans en présentant la F1, ses enjeux et ses règles de base, avec clarté. Mais au bout de quatre saisons, la série documentaire n’arrive justement pas à se défaire de ce côté un peu trop pédagogique. Comme en témoigne la scène où le journaliste Will Buxton déclare sans ciller : “Quand vous partez en tête, les 19 autres pilotes sont derrière vous”, ou encore “pour remporter la course, il faut aller du départ à l’arrivée le plus vite possible”. En voulant trop prendre le spectateur par la main, le docu-série ignore volontairement ce qui se trame d’essentiel, dans ce sport, en 2021: la préparation d’une véritable révolution technologique. Car les voitures de 2022 seront sensiblement différentes de celles de 2021, le but avoué de ce changement étant d’offrir des grands prix plus spectaculaires. Le temps…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés