Amine Zarouk : “Si le citoyen ne fait pas confiance à l’administration, c’est que l’administration ne lui fait pas confiance”

Le rapport sur le Nouveau modèle de développement accorde une place de choix au secteur du numérique. Le président de la Fédération des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI), Amine Zarouk, nous livre sa lecture des conclusions du rapport et de l’avenir du secteur.

Par

Le rapport sur le Nouveau modèle de développement consacre un chapitre entier au secteur du numérique. Comment interprétez-vous les recommandations de la CSMD ?

Le rapport sur le NMD vient confirmer nos doléances. Cette pandémie est venue renforcer et démontrer encore plus nos propos : le digital n’est pas juste un accessoire ou un luxe, mais un levier pour sauvegarder et pérenniser l’économie nationale. La crise du Covid-19 a mis en évidence le rôle du numérique : travail à distance, dispositifs sanitaires digitalisés, circulation de l’argent, etc. Le rapport de la CSMD pose finalement les bases du Maroc de demain. Un Maroc où le digital joue un rôle d’accélérateur des politiques publiques et de l’économie nationale : environnement, santé, industrie, tourisme, secteur financier, agriculture… Il est par ailleurs important…

article suivant

Qui de Nizar Baraka ou de Chakib Benmoussa assurera le suivi du nouveau modèle de développement ?