AstraZeneca et Johnson & Johnson divisent les pays scandinaves

Le Danemark a annoncé la suspension de toute utilisation d’AstraZeneca suite à l’apparition d’une nouvelle maladie, alors que la Finlande limite son utilisation au groupe d’âge de plus de 65 ans. La Suède quant à elle suspend Johnson & Johnson après la vaccination de 7 % de sa population.

Par

Le vaccin AstraZeneca-Oxford a l’avantage d’être relativement bon marché puisqu’il coûte environ 2,50 euros (environ 27 dirhams). Crédit: Justin Tallis / AFP

Le vaccin d’AstraZeneca contre le Covid-19 est la cause d’une nouvelle maladie qui risque de tuer plus de gens en raison des caillots sanguins qu’elle provoque, selon un infectiologue danois. “Une nouvelle maladie a été diagnostiquée et identifiée, et maintenant nous savons que c’est le vaccin qui en est la cause”, a déclaré Jens Lundgren, professeur de médecine des infections, dans l’émission Lippert diffusée mercredi soir sur TV 2 News. Interrogé pour savoir si la nouvelle maladie était mortelle, Jens Lundgren a répondu : “Oui, c’est essentiellement de ça qu’il s’agit.”

Le Danemark est devenu le premier pays européen à annoncer l’abandon du vaccin d’AstraZeneca, justifiant ce choix radical par les effets secondaires “rares”, mais “graves”, malgré les feux verts du régulateur européen et de l’OMS pour l’utiliser.

à lire aussi

La nouvelle maladie, appelée VITT (thrombocytopénie thrombotique immunitaire induite par un vaccin), a été détectée le 9 avril par une équipe de recherche allemande ayant démontré pour la première fois un lien entre le vaccin AstraZeneca et cette maladie.

Raisons de sécurité

L’Agence suédoise de la santé publique a suspendu, mercredi, l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 Johnson & Johnson (Janssen) dans l’attente d’une enquête des autorités sanitaires européennes.

Au total, 31.000 doses du vaccin Johnson & Johnson sont arrivées en Suède, mais aucune n’a encore été distribuée. Johnson & Johnson a affirmé mardi que le contexte était de rares cas de caillots sanguins associés à un faible nombre de plaquettes chez les personnes ayant reçu le vaccin.

Selon la société, les Centers for Disease Control (CDC) et la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis examinent des données “concernant six cas américains signalés sur plus de 6,8 millions de doses administrées”.

En Finlande, AstraZeneca réservé aux plus de 65 ans

Le groupe d’experts finlandais sur la vaccination (KRAR) a recommandé, mercredi, aux autorités sanitaires de continuer à utiliser le vaccin contre le coronavirus AstraZeneca uniquement pour les personnes âgées de 65 ans et plus.

L’utilisation de ce vaccin a été limitée au groupe d’âge des plus de 65 ans, suite à la décision du THL de suspendre son administration le mois dernier, après l’apparition de deux cas de caillots sanguins cérébraux diagnostiqués chez deux personnes ayant reçu ce vaccin.

Au total, environ 250.000 doses du vaccin ont été distribuées à ce jour en Finlande. Trois personnes ont souffert de coagulation sanguine après avoir reçu l’injection, dont l’une est décédée.

(avec MAP)

article suivant

Le roi Mohammed VI ordonne l’envoi d’une aide humanitaire au profit de la population palestinienne