Spoutnik-V : le premier arrivage de 500.000 doses de vaccin russe retardé

Prévue pour la fin du mois de mars, la première tranche de 500.000 doses du vaccin russe Spoutnik-V devrait connaître un premier retard de livraison.

Par

Le vaccin russe Spoutnik-V, fabriqué par l'Institut Nikolaï Gamaleïa. Crédit: AFP

De nouveaux retards à prévoir dans l’approvisionnement du Maroc en vaccin anti-Covid. Alors qu’un premier lot de 500.000 doses du vaccin russe Spoutnik-V est attendu pour la fin du mois de mars, des sources bien informées ont déclaré à TelQuel Arabi que la livraison devrait être reportée “au mois d’avril”. Un retard lié à la forte demande à l’international, le laboratoire russe devant d’abord honorer ses commandes avec les pays d’Europe de l’Est. Dans un contexte de pénurie d’approvisionnement mondial, le retard est davantage lié à un effet domino. Sur fond de crise entre les pays de l’Union européenne et le producteur AstraZeneca, certains pays d’Europe de l’Est tels que la Hongrie ou la République tchèque se sont tournés vers le produit russe pour mener à bien leurs campagnes de vaccination.

Retards en cascade

Le Maroc n’y est pas étranger. Mercredi 24 mars, différentes sources médiatiques ont annoncé que le Serum Institute of India,…

article suivant

“Houmouna”, une web-serie queer pour et par des femmes