400 cas contact et 10 cas positifs enregistrés : le lycée Descartes fermé “jusqu’à nouvel ordre”

Les autorités sanitaires ont décidé de fermer le lycée Descartes à Rabat dès le 27 mars et pour une durée indéterminée, suite à une soudaine augmentation du nombre de cas positifs au sein de l’établissement.

Par

Le Lycée Descartes, à Rabat. Crédit: AEFE

La direction du lycée français de Rabat a annoncé, jeudi 25 mars dans une lettre aux parents d’élèves, la fermeture de l’établissement et le retour à l’enseignement à distance pour tous les élèves dès samedi. Une décision prise en collaboration avec les autorités, “en raison d’une augmentation récente en moins de 24 heures des cas positifs parmi les élèves et du nombre important de cas contact qui en découlent”.

Une visite pas si surprise

Malheureusement, des écarts de comportement récents de certains élèves à l’extérieur de l’établissement (organisation d’événements festifs) génèrent une situation de crise”, commence la missive envoyée aux parents. Mardi 23 mars, six cas ont en effet été déclarés parmi les élèves de cet établissement relevant de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE).

“Malheureusement, des écarts de comportement récents de certains élèves à l’extérieur de l’établissement (organisation d’événements festifs) génèrent une situation de crise”

La direction du lycée

Les autorités sanitaires ont contacté la direction du lycée mercredi à 19 heures, pour annoncer l’organisation dès le lendemain de tests PCR dans des classes ciblées, et vérifier plus globalement le respect des mesures sanitaires au sein de l’établissement.

Ce sont quatre classes qui ont été testées le jeudi 25 mars, trois de 1re et une de 6e, ainsi que tous les groupes d’élèves en contact avec ces classes. Les professeurs des classes concernées, y compris ceux ayant déjà été vaccinés, ont également fait un test PCR. Au total, 229 personnes ont été testées.

Bilan de l’opération, selon nos informations, 10 cas positifs ont été enregistrés, tous élèves de l’établissement (en plus des six cas déclarés en début de semaine). Et une fermeture de l’établissement “jusqu’à nouvel ordre”.

Casser la chaîne de contaminations

Avec pas moins de 400 cas contact uniquement pour ces classes (parents d’élèves, famille, enseignants…), l’objectif est moins de sanctionner le lycée français que de freiner la propagation. La journée de ce vendredi 26 mars est consacrée à la préparation des professeurs au passage en distanciel, et à un travail de révision pour les élèves. Les personnels non-enseignants sont en revanche tenus d’assurer leur mission sur place.

Face à cette quatrième fermeture de l’établissement en raison de cas positifs depuis la rentrée de septembre, la direction en appelle de nouveau à la responsabilité de chacun, personnels de l’établissement comme parents, pour limiter la propagation du virus.

article suivant

Un homme sur trois serait victime de “violences conjugales” selon le HCP