Abdellatif Ouahbi : “Aujourd’hui, personne n’influence le PAM”

Près d’un an après son élection, le secrétaire général du PAM, Abdellatif Ouahbi, a pour son parti l’ambition de remporter le prochain scrutin législatif. Pour TelQuel, l’avocat révèle les grandes lignes de son programme électoral, plaide pour la libération des militants du Hirak et revient sur la crise interne du PAM.

Par

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Depuis le 9 février 2020, Abdellatif Ouahbi est le nouveau secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM). Le successeur de Hakim Benchamach à la tête de la première force d’opposition de l’hémicycle a enchaîné, un an durant, les sorties médiatiques controversées, les décisions contestées au sein même de son parti et les piques au vitriol adressées à ses adversaires politiques. Suffisant pour semer la zizanie au sein du PAM, où certains critiquent le leadership de Ouahbi tandis que d’autres, plus fermes, ont gelé leur adhésion ou carrément jeté l’éponge et migré vers d’autres formations politiques en cette année électorale. A quelques mois du scrutin législatif, le tracteur est-il en panne? Abdellatif Ouahbi, on s’en doute bien, n’est pas de cet avis et tient à nous en convaincre. Le…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés