Faouzi Zemrani, vice-président de la CNT : “Il va falloir réinventer notre tourisme”

Sept mois après la fermeture des frontières, un premier groupe de touristes internationaux a atterri le 10 octobre à Marrakech, accueilli en grande pompe par les représentants de différentes instances touristiques du royaume. La reprise du tourisme est-elle sur la bonne voie ? Éléments de réponse avec Faouzi Zemrani, vice-président de la Confédération nationale du tourisme.

Par

L'aéroport de Marrakech Menara a accueilli ses premiers touristes. Crédit: Aéroport Marrakech

Ce samedi 10 octobre, l’aéroport de Marrakech Menara a accueilli son premier groupe de touristes, des clients du Club Med. Plusieurs représentants officiels du tourisme national, tels que des membres du Conseil régional du tourisme de Marrakech, du ministère du Tourisme et de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) étaient là pour les accueillir. L’occasion pour Adel El Fakir, directeur général de l’ONMT, de déclarer : “Nous sommes déterminés à mettre en place les jalons d’une reprise graduelle et pérenne.

à lire aussi

Faouzi Zemrani, vice-président général de la Confédération nationale du tourisme (CNT), qui était également présent sur place, revient dans cet entretien sur les perspectives d’une reprise du secteur touristique à Marrakech et au niveau national. TelQuel : Au niveau de la CNT, comment évaluez-vous les conséquences de…

article suivant

Brute France