6 clés pour comprendre les tensions autour de Guergarat

Le secrétaire général de l’ONU a rappelé à l’ordre le Polisario, suite à une nouvelle tentative d’obstruction de la circulation au poste-frontière de Guergarat. Depuis plusieurs années, cette zone fait l’objet de tensions entre le Maroc et le mouvement séparatiste. Pour quelles raisons? 

Par

La Minurso n’a pu qu’observer la situation à Guergarat. Crédit: Farouk Batiche / AFP

On prend les mêmes et on recommence. À un peu moins d’un mois de l’examen par le Conseil de sécurité de l’ONU du dossier du Sahara, et de l’éventuel renouvellement de la résolution relative au mandat de la Mission des Nations Unies au Sahara (Minurso), voici que les tensions entre le Maroc et le Polisario font de nouveau l’actualité. Dernier exemple en date, l’intervention du secrétaire général de l’ONU, qui a appelé des éléments du Polisario à ne plus “obstruer la circulation civile et commerciale régulière dans la zone tampon de Guerguerat”, tout en soulignant que la Minurso “surveille la situation” dans la région.

1.Que s’est-il passé à Guergarat ces dernières semaines ?

Des éléments du Polisario ont, selon plusieurs médias, bloqué la frontière maroco-mauritanienne au niveau de Guergarat et organisé des manifestations depuis la fin du mois…

article suivant

Republication des caricatures du prophète : petit nœud ou véritable tension entre le Maroc et la France ?